Ethiopie : Les Tigréens détruisent l'aéroport d'Aksoum

Imprimer

Les médias éthiopiens ont rapporté que le Front populaire pour la libération du Tigray (TPLF) a détruit un aéroport dans la ville d'Aksoum après que les forces fédérales aient donné aux Tigréens 72 heures pour se rendre.

Le chef du Front de libération du Tigray, Debrecion Gebremaikle, a déclaré à "Reuters" que "la date limite était un rideau pour permettre aux forces gouvernementales de se regrouper après les défaites subies sur trois fronts".

Reuters n'a pas été en mesure de vérifier les dernières informations, et il est difficile de vérifier les allégations de chacune des paries compte tenu de l''interruption des services Internet et téléphoniques.

Les commentaires sont fermés.