Pakistan : Les forces de sécurité abattent le N°2 de l '"Armée de la justice" (Jeich al-Adel)

Imprimer

La télévision iranienne, citant des médias pakistanais, a déclaré aujourd'hui, mercredi, que les gardes-frontières pakistanais avaient tué le N°2 de l'organisation «Armée de la justice».

La télévision a ajouté qu'Omar Shahoozhi, surnommé "Mullah Omar" avait été tué avec ses deux fils, lors d'une opération de sécurité dans la zone "Turbat" de la ville frontalière de "Mahawarah" à la frontière de l'Iran, dans l'état occidental du Baloutchistan, dans l'ouest du Pakistan.

Les forces pakistanaises a encerclé la zone et mené une opération de ratissage à la recherche d'autres membres de l'organisation.

L'Iran et les États-Unis placent l'organisation «Army of Justice» sur la liste des groupes terroristes.

L'Iran a tenu l'organisation responsable d'un certain nombre d'attaques terroristes, y compris le bombardement d'un bus transportant des membres du Corps des gardiens de la révolution islamique iranienne (CGRI), en mars 2019, tuant 27 membres et en blessant 13 autres. L'organisation a également capturé les familles de cinq gardes-frontières en 2013 et 12 autres en 2018 pour les amener sur le territoire pakistanais. L'organisation est également responsable de l'attaque d'un hélicoptère dans la ville de Sarawan, et de l'attaque d'un poste des gardiens de la révolution dans la ville de Nik Shahr dans la région du Sistan et du Baloutchistan dans le sud-est de l'Iran.

L'Iran avait arrêté Abdul-Malik Rigi, fondateur du groupe d'opposition armé «Soldats de Dieu», en 2010, qui a ensuite changé son nom pour prendre celui de «Armée de la justice». Rigi a été exécuté depuis.

L'opération pakistanaise au cours de laquelle Omar Shahuzhi, le N°2 du groupe «Armée de la justice» a été tué, intervient une semaine après la visite du ministre iranien des Affaires étrangères Muhammad Javad Zarif au Pakistan, au cours de laquelle il a rencontré le Premier ministre pakistanais Imran Khan, son ministre des Affaires étrangères Mahmoud Shah Qureshi et le commandant de l'armée pakistanaise, le général Qamar Javed.

Lien permanent Catégories : IRAN, Jeich al-Adl, PAKISTAN 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.