Irak : Quatre morts, dont un policier, dans un attentat de l'Etat islamique à Jalawla, province de Diyala

Imprimer

Au moins un policier fédéral a été tué, et deux autres ainsi qu'un policier kurde ont été blessés tard vendredi (13 novembre) lors d'une attaque lancée par des membres de l'État islamique (Daech) dans le sous-district de Jalawla à Diyala.

Les jihadistes ont attaqué de deux côtés le poste de contrôle de Naqishbandi, qui est géré conjointement par les forces de police de la direction de la police de Garmian et les forces de police fédérales de Jalawla (Gulala en kurde).

Les affrontements ont duré environ une heure avant que les jihadistes quittent les lieux. Les pertes dans les rangs de l'Etat islamique ne sont pas connues.

Plus tôt vendredi, la cellule de sécurité des médias irakiens a déclaré qu'un membre des forces de sécurité avait été tué et deux autres blessés par l'explosion d'une bombe dans le sous-district d'Abi Saida à Diyala. "Un citoyen a été enlevé, qui travaille comme enseignant dans le sous-district d'Abi Saida."

En décembre 2017, les forces de sécurité fédérales, en coopération avec les forces des Peshmerga et avec l'aide des frappes aériennes de la coalition dirigée par les États-Unis, ont déclaré la victoire sur l'État islamique.

Depuis sa défaite en décembre 2017 et la perte de son territoire, le groupe islamiste a recours à la tactique de la guérilla. Il est particulièrement actif dans les zones contestées revendiquées par Erbil et Bagdad, où la sécurité n'est pas aussi stricte.

Les commentaires sont fermés.