Nagorny-Karabakh | Le nombre de morts parmi les mercenaires syriens pro-turcs atteint 250

Imprimer

L'Observatoire syrien des Droits de l'Homme (OSDH a observé l'arrivée en Syrie d'un nouveau lot de corps de mercenaires syriens pro-turcs tués dans les combats du Haut-Karabakh. Ils étaient partis combattre du côté de l'Azerbaïdjan contre l'Arménie. Le nouveau lot comprenait 12 corps de combattants syriens transportés dans des zones sous le contrôle des forces turques et des groupes pro-turcs dans le nord de la Syrie.

En outre, l'OSDHa recensé la mort d'au moins dix mercenaires au cours des dernières heures dans les violents combats au Nagorny-Karabakh, ce qui porte à au moins 250 le nombre total de morts parmi les miliciens pro-turcs depuis que le gouvernement turc les a envoyées en première ligne fin septembre. 195 corps de combattants pro-turcs ont déjà été rapatriés en Syrie, les autres étant encore en Azerbaïdjan. De plus, les forces arméniennes ont capturé au moins trois combattants syriens.

On estime à présent à 2580 le nombre total de combattants syriens jetés dans les combats du Haut-Karabakh. 342 combattants sont déjà retournés en Syrie après avoir abandonné et renoncé à leurs paiements.

Il convient de noter que la Turquie a du mal à recruter davantage de combattants à envoyer dans la région du "Haut-Karabakh", car une grande partie des combattants refusent de se battre aux côtés des forces azerbaïdjanaises en raison du fait que les Azerbaïdjanais sont chiites. Les lourdes pertes subies par les mercenaires envoyés pour combattre en Azerbaïdjan sont une autre raison de ce manque de volontaires..

Il convient également de noter que certains des combattants envoyés en Azerbaïdjan ne savaient même pas que les forces azerbaïdjanaises appartenaient à la communauté chiite, et la découverte de ce fait a incité de nombreux combattants à retourner en Syrie juste après qu'ils l'aient su.

Les commentaires sont fermés.