Nagorny-Karabah : Les Arméniens repoussent les attaques de l'armée azerbaïdjanaise dans la nuit de jeudi à vendredi

Imprimer

Les affrontements dans la région contestée du Haut-Karabakh se poursuivent sans relâche depuis le 27 septembre dernier.

L'armée de défense de la République autoproclamée du Haut-Karabakh a annoncé que dans la nuit de jeudi à vendredi, les forces armées azerbaïdjanaises avaient lancé une offensive dans les régions du sud-est et du nord de la ligne de front , précisant que ces attaques avaient toutes été repoussées. 

Dans le communiqué, publié par les autorités du Karabakh, il a également été ajouté que les forces armées de Bakou avaient subi des pertes importantes:

"Tout au long de la nuit, les détachements de l'Armée de défense ont continué à effectuer des missions de recherche et de destruction dans différentes zones où les détachements de l'ennemi sont déployés, ce qui a entraîné la destruction d'une grande quantité d'armes et de munitions et de lourdes pertes ont été infligées à l'ennemi", indique le communiqué.

En outre, les forces armées arméniennes ont poursuivi le bombardement de certains centres habités situés non loin de la ligne de front.

Les informations données par les Arméniens ont été démenties par le ministère de la Défense de Bakou dans un communiqué publié vendredi matin. Toutefois, le département diplomatique azerbaïdjanais a reconnu que les forces armées d'Erevan avaient repris l'offensive dans diverses zones du front dans la nuit du 29 au 30 octobre.

De son côté, le président Ilham Aliyev continue d'annoncer des succès pour son armée et de donner une liste des localités nouvellement conquises par les forces azerbaïdjanaises :
Khudaverdili, Gurbantapa, Shahvaladli et Khubyarli du district de Jebrail ;
Aladin, Vejnali du district de Zangilan ;
Kavdadig, Mamar et Mollali du district de Gubadli ;

Vidéo côté arménien
les Arméniens prennent une colonne d'infanterie azerbaïdjanaise en embuscade :


Vidéo côté azerbaïdjanais
Destruction de deux batteries Smerch

Les commentaires sont fermés.