France : "La guerre contre l'islamo-fascisme ne peut être gagnée pacifiquement." Le maire de Nice appelle à modifier la Constitution française

Imprimer

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a annoncé la nécessité de changer la constitution française si ses dispositions ne sont pas adaptées à la guerre contre le terrorisme, qu'il a également comparée à un virus.
"La démocratie est le respect de la constitution. Si nous sommes contraints de respecter des dispositions qui ne sont pas adaptées à la possibilité de mener une guerre (contre le terrorisme), en respectant la constitution, alors nous devons modifier la constitution " , a déclaré le maire de Nice sur les ondes de la radio Europe-1.
Il a souligné que cette guerre ne peut être gagnée par des «lois pacifiques» et a également comparé le terrorisme à un virus.
"Avec COVID-19, nous avons privé les Français de certaines libertés, qu'ils ont acceptées pour lutter contre le virus. L'islamo-fascisme est un virus, les bombes explosent constamment sur notre territoire", a déclaré Estrosi.

Les commentaires sont fermés.