Union Européenne : Les propos du président Erdogan sont "inacceptables", dénonce l'UE

Imprimer

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a dénoncé dimanche les propos "inacceptables" du président turc à l'égard de son homologue français, et appelé Ankara à "cesser cette spirale dangereuse de confrontation".

"Les propos du président Recep Tayyip Erdogan à l'égard du président Emmanuel Macron sont inacceptables. Appel à la Turquie à cesser cette spirale dangereuse de confrontation", a-t-il tweeté.

M. Erdogan a mis en cause samedi la "santé mentale" de M. Macron en raison de son attitude envers les musulmans. En réaction, la France a rappelé à Paris son ambassadeur en Turquie "pour consultation".

M. Borell est également revenu sur le Conseil européen début octobre à Bruxelles lors duquel les dirigeants de l'UE ont tenté d'apaiser les tensions avec le président Erdogan. Ils se sont engagés à améliorer certaines coopérations et à relancer l'union douanière si la Turquie cesse ses forages illégaux dans les eaux de Chypre. Mais "si Ankara poursuit ses actions illégales, nous utiliserons tous les instruments à notre disposition", avait averti la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.
"Les conclusions du Conseil européen contiennent une offre réelle pour relancer notre relation", a estimé M. Borell. "Mais il faut une volonté politique des autorités turques sur cet agenda positif. Dans le cas contraire, la Turquie sera encore plus isolée", a-t-il averti.

Les commentaires sont fermés.