Russie : La Douma d'État exclut pas une intervention de la Fédération de Russie au Karabakh

Imprimer

La Douma d'État n'a pas exclu l'option selon laquelle la Russie pourrait intervenir pour protéger le territoire arménien, rapporte RIA Novosti. C'est ce qu'a déclaré le premier vice-président de la commission de la Douma d'Etat sur les affaires de la CEI , l'intégration eurasienne et les relations avec les compatriotes, le député Konstantin Zatulin .

Il a cité plusieurs options supposées pour la position de Moscou dans les conditions actuelles au Karabakh.

Sous la forme d'un renforcement du potentiel militaire de l'Arménie. Sous la forme d'un appel à l'OTSC en raison de la nécessité de prendre des mesures pour protéger les Arméniens - non pas le Haut-Karabakh, mais le territoire arménien au moyen d'une intervention. En ouvrant le blocus aérien. Si nécessaire, nous devons expliquer clairement à la Géorgie: que si nécessaire, elle doit accepter sereinement que les forces et les moyens nécessaires soient envoyés en Arménie par son espace aérien.C'est une décision forcée, car nous parlons de la propagation des militants (islamistes) à travers le Caucase, dont souffriront la Russie, la Géorgie et tous les autres. ", - a déclaré Zatulin.

Il a ajouté qu'à l'heure actuelle, il existait une menace pour la population arménienne, qui «se souvient du génocide dans cette région».

«Nous devons agir», a déclaré le parlementaire.
En outre, le député a souscrit à l'avis du Premier ministre arménien Nikol Pashinyan , qui avait précédemment déclaré que le conflit au Karabakh ne pouvait pas encore être résolu diplomatiquement en raison des actions de l' Azerbaïdjan .
"Nous voyons maintenant que la partie azerbaïdjanaise est en train de changer de position et de préconiser des négociations. Dans le même temps, elle continue son offensive et présentent en coulisses des demandes inacceptables", a déclaré le député.

Les commentaires sont fermés.