Syrie : L'armée du régime a éliminé un chef de haut rang de la rébellion dans le Grand Edleb

Imprimer

Nowruz al-Hamdo.jpgJeudi 8 octobre, l'armée arabe syrienne (AAS) a éliminé un commandant des rebelles syriens pro-turcs dans la région nord-ouest du Grand Edleb.

Selon des sources de la rébellion, le commandant, Nowruz al-Hamdo (photo), a été tué lors d'une attaque à la roquette à Kansafra, sa ville natale, au sud de la province d'Edleb. Des membres de la famille de Nowruz al-Hamdo auraient été blessés lors de cette attaque.

Al-Hamdo, qui est connu sous le nom de guerre "Abu Haidara", était un haut commandant militaire de la brigade Souqour al-Jabal (Faucons de la montagne).

Cette faction fait partie du Front national de libération (FNL), une coalition soutenue par la Turquie et basée dans le Grand Edleb. La coalition est alliée au groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Sham et à de nombreux autres groupes affiliés à Al-Qaida au sein de la salle de commandement d'Al-Fateh al-Mubin.

L'élimination d'al-Hamdo est un coup dur pour les factionspro-turques dans le Grand Edleb.

La situation dans le Grand Edleb est stable actuellement. Toutefois, ceci pourrait changer alors que la Turquie ne respecte pas les engagements pris dans le cadre de l'accord du 5 mars avec la Russie, selon lequel tous les terroristes doivent être éliminés de la région.

 

Les commentaires sont fermés.