Ethiopie : au moins 15 civils tués dans l'attaque d'une milice

Imprimer

Au moins 15 personnes ont été tuées, samedi, dans une attaque armée perpétrée dans la région éthiopienne de Benishangul-Gumuz, frontalière avec le Soudan.

Le Comité éthiopien des droits de l'homme a indiqué dans un communiqué publié vendredi soir qu'une milice armée (dont le nom n'était pas mentionné) avait mené une attaque dans la région de Metakal, dans la région ouest du pays, tuant 15 civils, dont 4 femmes.

Dans sa déclaration, le Comité a appelé les autorités fédérales et locales à prendre les mesures nécessaires pour imposer l'état de droit et tenir les auteurs pour responsables, notant que cette attaque est la troisième consécutive au cours du mois de septembre.

L'attaque fait suite à des incidents similaires dans la même région, qui se sont produits entre le 6 et le 13 septembre, et ont entraîné le meurtre de 30 civils, dont des femmes et des enfants.

Les commentaires sont fermés.