Israël s'attend à une attaque du Hezbollah d'ici deux semaines

Imprimer

L'armée israélienne estime que le Hezbollah a l'intention de mener une attaque, en réponse au meurtre d'un de ses membres lors d'un raid israélien sur Damas. L'attaque pourrait avoir lieu avant les prochaines fêtes juives, qui commencent avec le Nouvel An juif le 18 septembre.

Le journal "Israel Hayom" a déclaré aujourd'hui, vendredi, que ces estimations s'étaient renforcées à la suite du discours du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dimanche dernier.

Nasrallah a déclaré dans son discours que "l'équation que les Israéliens doivent bien comprendre, (est) quand vous tuez un frère, nous vous tuerons un soldat, et la résistance est sérieuse dans l'accomplissement de cette mission."

Le journal a ajouté que l'armée israélienne ne connaissait pas la nature de l'attaque à laquelle il fallait s'attendre, mais il n'exclut pas la possibilité de lancements de roquettes sur les fermes de Shebaa, une tentative des combattants du Hezbollah d'infiltrer Israël, de tirer des missiles anti-chars, ou autres.

En tout état de cause, les forces israéliennes sont en état d'alerte le long de la frontière avec le Liban.

L'armée israélienne a attribué au Hezbollah deux tentatives d'attaques ces dernières semaines. La première a eu lieu lorsque des gens du Liban ont infiltré les fermes de Chebaa, qui sont occupées par Israël, et ils ont été pris pour cible par des tirs israéliens, ce qui les a contraints à se retirer au Liban, et la deuxième fois lorsque des tireurs d'élite retranchés en territoire libanais ont tiré sur un site militaire. Aucune de ces deux attaques n'a fait de victimes.

Le journal a ajouté que les estimations en Israël sont que le Hezbollah ne veut pas d'une confrontation militaire globale avec Israël, et qu'il essaiera donc de mener une attaque spécifique contre une cible militaire. Israël a prévenu qu'il répondrait fermement à toute attaque et pourrait cibler les infrastructures civiles au Liban.

Hier, la radio de l'armée israélienne a cité un ministre qui a participé à la réunion du cabinet israélien, affirmant que Nasrallah n'est pas actuellement intéressé par une confrontation avec Israël, mais que des dirigeants du Hezbollah le poussent dans cette direction.

 

Commentaires

  • Ce qui est extraordinaire avec l'armée israélienne, c'est qu'elle s'arroge le droit d'attaquer le sol d'un état souverain comme la Syrie ou le Liban mais crie au terrorisme lorsque ces pays ripostent. Etonnant non?

  • @M. Jean René Belliard.

    Ce qui est étonnant ce sont ces interventions anti-israéliennes pour ne pas dire antisémites, de cet individu que vous acceptez, et l'intérêt qu'il porte au Moyen Orient quand il s'agit d'Israël, mais pas quand des ditspalestiniens se font tuer
    en Syrie, ce pays qu'il défend, par antisémitisme;
    "Syrie : Les jihadistes de Daech ont tué et blessé neuf combattants de la brigade palestinienne Liwa al-Quds dans la province de Deir ez-Zor (Est)"

    Source: https://www.foxnews.com/opinion/democratic-party-left-me-leo-terrell

    - Le présentateur du journal télévisé de la télévision d’État libanaise démissionne en direct en disant à la classe dirigeante : « Je démissionne parce que j’en ai marre de vous »

    -LibanUn membre du Hezbollah coupable de l'assassinat de Rafic Hariri

    -Liban : un conteneur avec 4 tonnes de nitrate d’ammonium retrouvé au port de Beyrouth
    Lire l'article complet sur https://infos-israel.news/ (...)
    4 septembre Extrait:
    Des unités de l’armée libanaise opérant au port de Beyrouth ont découvert un conteneur chargé d’environ 4 tonnes de nitrate d’ammonium dans des sacs similaires à ceux qui étaient conservés par des terroristes du Hezbollah dans un entrepôt pour être utilisés contre Israël et qui a provoqué l’explosion massive le mois dernier qui a tué au moins 180 personnes.
    Des sources ont indiqué que l’administration des douanes du port de Beyrouth n’était pas au courant de la présence du conteneur et de son contenu.

    Et l'Iran passé à l'as aujourd'hui? LOL Fâcheux!

    Des activistes payés par l’Iran ont mis le feu à l’ambassade des Emirats arabes unis de Tripoli en Libye pour protester contre l’accord avec Israël"

Les commentaires sont fermés.