Syrie : Deux soldats du régime tués par un raid de la coalition internationale

Imprimer

Deux soldats du régime syrien ont été tués lundi dans un raid aérien de la coalition internationale contre leur point de contrôle à Tel Dahab, près de la ville de Qamishli, dans le nord-est de la Syrie, a rapporté une ONG.

"Un avion de la coalition a pris pour cible un barrage militaire qui avait empêché le passage d'un convoi" des forces de la coalition internationale dirigée par Washington, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

De son côté, l'agence de presse étatique syrienne Sana a confirmé la mort d'un soldat et fait état de deux blessés dans un raid "mené par un avion américain contre un barrage de l'armée" près de Qamishli. Le raid a eu lieu après que les soldats d'un "checkpoint aient empêché le passage d'une patrouille américaine", précise Sana.

La frappe de lundi est le premier incident meurtrier depuis six mois dans cette région, où les tensions ne sont pas rares, selon l'OSDH.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par les Kurdes, mais aussi les forces de la coalition internationale qui les soutiennent, sont présentes dans le nord-est syrien, où sont également déployées des troupes de Damas et de la police militaire russe.

La coalition internationale a nié dans un communiqué avoir mené un raid aérien. Elle indique toutefois qu'après être passée par un point de contrôle tenu par des combattants pro-régime, une patrouille conjointe de troupes de la coalition et de forces kurdes avait essuyé des tirs "d'individus dans les environs". La patrouille de la coalition a alors "riposté par des tirs pour se défendre".

Le 12 février 2020, un civil partisan du régime avait été tué lors d'un échange de tirs avec une patrouille de la coalition internationale alors qu'elle était tombée "par erreur" sur un poste des forces pro-régime, selon l'Observatoire. La coalition internationale avait déclaré à l'époque qu'elle avait répondu à des tirs inconnus "en légitime défense.

Les commentaires sont fermés.