Irak : Des missiles tombent à proximité de l'aéroport de Bagdad où sont basées des forces américaines

Imprimer

L'armée irakienne a déclaré dans un communiqué que trois roquettes avaient atterri vendredi à proximité de l'aéroport de Bagdad, près d'une base militaire abritant les forces américaines.
"Trois roquettes Katyusha ont atterri à proximité de l'aéroport international de Bagdad, sans dégâts importants", a déclaré la cellule des médias de sécurité de l'armée dans un communiqué.
Elle a ajouté que "les missiles ont été lancés depuis la région de Radwaniyah, au sud de la capitale", sans plus de détails.
Les missiles visaient principalement un camp près de l'aéroport de Bagdad abritant des diplomates et des soldats américains.
Les attaques à la roquette par des militants irakiens fidèles à l'Iran contre des cibles comprenant des diplomates et des soldats américains sont fréquentes depuis des mois.
La fréquence de ces attaques a augmenté depuis l'assassinat du commandant de la «Force Qods» iranienne, Qassem Soleimani, et du chef de l'organisation irakienne de «mobilisation populaire», Abu Mahdi Al-Muhandis, lors d'une frappe aérienne américaine à Bagdad, le 3 janvier.
Washington accuse les Brigades du "Hezbollah" irakien et d'autres factions proches de l'Iran d'être derrière les attaques.

Les commentaires sont fermés.