Syrie : Le président syrien Bashar al-Assad a interrompu son discours au parlement en raison d'un malaise vagal

Imprimer

Le président syrien Bashar al-Assad a interrompu son discours au parlement en raison d'un malaise vagal. Son service de presse a rapporté que la pression du président avait soudainement baissé. Il a fait une courte pause, puis il a repris son discours.
Bashar al-Assad, commentant l'incident, a expliqué qu'il avait des vertiges et que la raison est sans doute du au fit qu'il n'avait pas mangé aujourd'hui.
Le discours de Bachar al-Assad était dédié à l'ouverture de la première session du parlement après les élections tenues le mois dernier.
L'agence officielle syrienne SANA a déclaré dans un communiqué que le président avait commenté la situation actuelle dans le pays, et s'était également concentré sur la lutte contre le terrorisme. Il a affirmé que les États-Unis étaient intéressés par la présence d’organisations terroristes comme l’État islamique dans la région. Il a également mentionné les attaques israéliennes contre des cibles en Syrie. En particulier, Bashar al-Assad a dénoncé les frappes israéliennes dans la région de Deir ez-Zor, affirmant qu'elles avaient été menées par Israël afin de faciliter les mouvements des terroristes de l'Etat islamique.

Lien permanent Catégories : Bachar el-Assad, SYRIE 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.