Liban : Toujours 30 disparus, 8 jours après la double explosion

Imprimer

Le ministre libanais de la Santé, Hassan Hamad, a confirmé que le nombre de personnes disparues suite à l'explosion qui a secoué Beyrouth dépassait le nombre de décès recensés jusqu'à présent, qui se monte actuellement à 173 personnes tuées.
Huit jours après la double explosion, le nombre de disparus est de 30.

Disparus.jpeg

Les équipes de secours et de défense civile sont toujours à la recherche de personnes disparues sur le site de l'explosion, qui s'étend sur plus de 20 km à et autour de Beyrouth et a causé de graves dommages à des centaines de bâtiments.
Hamad a ajouté qu '"il y a environ 4 000 blessés, et beaucoup de blessés sont toujours sans traitement en raison du manque de capacité dans les hôpitaux proches ou éloignés de la capitale, qui sont déjà remplis de blessés".
Le ministre libanais a révélé que 4 hôpitaux de Beyrouth avaient été complètement endommagés par l'explosion, et que les patients qui s'y trouvaient avaient été transférés dans d'autres hôpitaux, aggravant le problème, et «faisant de la crise une catastrophe sanitaire et épidémique par excellence».
Il a déclaré: "Nous luttons pour survivre, pour aider, recevoir et secourir les patients, malgré les capacités limitées et la rareté du matériel. Il n'y a pas assez de matériel médical."
Il a ajouté que les entrepôts du ministère de la Santé avaient été "gravement endommagés" par l'explosion.
Il a souligné que ces dommages «aggravent les choses» alors que l'épidémie de Corona était toujours active. Le ministre a qualifié ce qui s'est passé de «catastrophique dans le sens le plus large du terme.

Les commentaires sont fermés.