Syrie : Violents combats dans le nord-ouest de la Syrie - des soldats russes auraient été tués

Imprimer

Les forces aériennes russes et syriennes ont attaqué les positions des opposants au régime syrien dans les régions montagneuses de la province de Lattaquié situées au nord-ouest de la Syrie. Dans le même temps, les forces gouvernementales ont pilonné à l'artillerie et aux roquettes les unités rebelles.
Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH, les principaux combats ont eu lieu près d'al-Akrad Jableh. 12 partisans du régime ont été tués, 17 blessés. Les pertes des militants se sont élevées à six tués, dont quatre - des membres de Hayat Tahrir al-Sham.
Selon ces informations, les troupes gouvernementales ont tenté de se faufiler à l'arrière des positions des militants, mais ont été prises en embuscade et forcées de se retirer, subissant de lourdes pertes. Elles ont pu emmener les blessés avec elles.
Le journal panarabe Al-Quds al-Arabi qualifie les combats comme les plus féroces de ces dernières années. Il affirme que des militaires russes font partie des morts. Des frappes intensives de l'armée de l'air russe sur des zones résidentielles et la mort de civils sont également signalées.
Selon la publication, le soutien de la Turquie aux militants opérant dans le nord-ouest de la Syrie augmente le risque d'une confrontation russo-turque. Il est également à noter que les médias syriens et russes sont restés muets sur ce qui se passe à Lattaquié.

 

Les commentaires sont fermés.