Irak : L'armée de l'air turque frappe des positions Kurdes dans le nord de l'Irak - quatre morts

Imprimer

Dimanche 2 août, le ministère turc de la Défense a annoncé que les forces armées turques avaient à nouveau attaqué les positions du "Parti pour la vie libre du Kurdistan" (PJAK) dans le nord de l'Irak, rapporte Anadolu .
Le rapport indique que quatre militants kurdes ont été tués au cours de la une aérienne dans la région de Zap.
Bagdad a fermement condamné les actions de la Turquie. Cependant, Ankara déclare que «les opérations des forces armées turques (en Irak) se poursuivront jusqu'à ce que le dernier terroriste soit tué».
PJAK
Le PJAK a été créé au printemps 2004. Il revendique lutter pour une société fonctionnant sur les principes du confédéralisme démocratique, autogestionnaire, anticapitaliste, féministe et écologique.
Depuis 2007, le PJAK fait partie de la structure faîtière organisationnelle de la Koma Civakên Kurdistan (Union des communautés du Kurdistan), au même titre que le Parti des travailleurs du Kurdistan turc (PKK), le Parti de l'union démocratique syrien ou le Parti de la solution démocratique du Kurdistan irakien, ainsi que de nombreuses autres organisations de la société civile kurde.
Forces armées du PJAK
Le PJAK dispose d'une branche armée de quelque 3 000 combattants mais ne privilégie pas l'option militaire. Les combats avec les militaires iraniens sont très rares depuis 2011.
Les unités armées du PJAK portent le nom de HRK, Forces de l'Est du Kurdistan (Hêzên Rojhilatê Kurdistan)
L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes des États-Unis8.

 

Les commentaires sont fermés.