Syrie : Des espions à la solde des Etats-Unis capturés par les forces du régime près d'al-Tanf

Imprimer

photo_2020-07-29_14-58-32.jpg

Le 29 juillet, l'armée arabe syrienne ( AAS ) a capturé deux combattants pro-Américains qui se sont infiltrés hors de la base améircaine d'al-Tanf pour exécuter une mission de renseignement sur les installations militaires et civiles.
Selon l'Agence de presse arabe syrienne, les deux combattants, "Muhammad al-Dukhul" et "Abdullah Hawyan Shalash", ont été pris en embuscade et capturés par l'armée près de la ville d'al-Qaryatayn au sud de la province de Homs.
Les combattants sont des membres de l'Armée des commandos révolutionnaires (Maghawir at Thawra en arabe), soutenue par les États-Unis. Ce groupe assez restreint garde la base d'al-Tanf et la zone de 55 km environnante.
Des fusils d'assaut et des lunettes de vision nocturne ont été trouvés en possession des combattants qui ont avoué mener une opération de renseignement.
Les combattants ont révélé qu'ils avaient été chargés de prendre des photos des postes de l'armée syrienne et d'un certain nombre d'installations économiques, y compris des puits de pétrole entre al-Tanf à al-Qaryatayn, en préparation de futures opérations de sabotage.
Les espions auraient pu être en contact avec des membres de l'Etat islamique, également présents dans cette région
Au début de ce mois, l'armée du régime a déjà tendu une embuscade à un groupe de commandos révolutionnaires autour d'al-Tanf. Trois combattants pro-américains avaient été tués et trois autres capturés. L'armée syrienne les accuse d'avoir effectué une mission de livraison d'armes aux jihadistes de l'Etat islamique
L'armée syrienne surveille étroitement Al-Tanf pour faire face à la menace croissante que représentent à la fois l'Etat islamique et les combattants soutenus par les États-Unis, qui, affirme Damas, coopèrent contre Damas.

Les commentaires sont fermés.