Syrie : le groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham a arrêté un commandant d'un groupe terroriste qui refusait de combattre en Libye

Imprimer

Le groupe jihadiste Hay'at Tahrir al-Sham (HTS) a arrêté un haut commandant de Horas al-Din, affilié à Al-Qaïda, parce qu'il avait refusé de partir en Libye, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) le 29 juillet.
Selon l'OSDH, le commandant, Fadel al-Libi, a été arrêté avec cinq terroristes étrangers par les forces de sécurité de HTS.
HTS aurait voulu que Fadel al-Libi, un citoyen libyen, retourne en Libye et se batte pour le Gouvernement d'Accord National (GNA), soutenu par la Turquie. Ankara avait décidé qu'il devait retourner en Libye pour combattre.
"Ils ont refusé de quitter la Syrie et de se rendre en Libye malgré les ordres de la Turquie à ce sujet", peut-on lire dans le rapport de l'OSDH.
La Turquie a déployé depuis l'année dernière de nombreux rebelles syriens en Libye, et parmi eux des jihadistes étrangers.

Les commentaires sont fermés.