Iran : Des médicaments suisses livrés à l'Iran dans le cadre d'un nouvel accord

Imprimer

Le Secrétariat d'État suisse à l'économie a annoncé la mise en œuvre du premier accord conclu avec la République islamique d'Iran dans le cadre d'un accord de coopération commerciale et humanitaire.
Une société pharmaceutique anonyme a fourni à l'Iran des médicaments destinés aux patients atteints de cancer, conçus pour réduire les taux sanguins de fer provenant de transfusions multiples. Le montant de la transaction n'a pas non plus été divulgué.
Les livraisons pilotes ont eu lieu en janvier 2020. La société pharmaceutique Navartis y a participé. Des médicaments pour les patients cancéreux et les patients ayant subi une transplantation d'organes ont été fournis à l'Iran. Le montant des fournitures s'élèverait à 2,7 millions de dollars.
Officiellement, la nourriture, les médicaments et les fournitures humanitaires ne sont pas soumis aux sanctions américaines anti-iraniennes. Cependant, de nombreuses entités publiques et privées préfèrent s'abstenir de fournir ces produits par peur de tomber sous les sanctions.

Lien permanent Catégories : IRAN, Relations Iran-Suisse 1 commentaire

Commentaires

  • Les médicaments sont là pour soigner la population. Les dirigeants barbus ont sans doute les moyens de se procurer des médicaments autrement.
    C'est vrai qu'Israël a déjà la bombe A. Il peut ainsi dominer ses voisins tout en donnant des leçons de démocratie. La bonne blague.

Les commentaires sont fermés.