Syrie : Daech revendique la responsabilité d'une nouvelle attaque contre l'armée turque dans la province d'Alep

Imprimer

L'Etat islamique a revendiqué une nouvelle attaque contre les forces armées turques dans la province d'Alep.
Le groupe terroriste a déclaré que ses membres ont fait exploser , le 25 juillet au matin, un engin explosif improvisé (IED au passage d'un véhicule militaire turc sur la route entre al-Bab et al-Rai. Le véhicule aurait été endommagé.
Des sources de l'opposition, dont l'Observatoire syrien des droits de l'homme, ont confirmé qu'un IED avait explosé sur la route d'al-Bab-al-Rai dans la matinée. Quatre personnes, parmi lesquels des rebelles soutenus par la Turquie, auraient été blessées. Les sources n'ont pas mentionné de pertes turques.
Il s'agit de la deuxième attaque de ce type perpétrée par le groupe islamiste radical cette année. Le 23 juin, les jihadistes de Daech avaient attaqué un véhicule de l'armée turque près de la ville d'al-Bab.
Les cellules de Daech ont également assassiné trois personnes liées à des groupes rebelles soutenus par la Turquie entre le 23 juin et le 17 juillet.
Le groupe islamiste radical a repris ses attaques dans la région après une attaque par un drone américain qui a tué Fayz al-Akal, un éminent dirigeant du groupe, près de la ville d'al-Bab. Les forces turques n'ont pas réagi pour l'instant.

Les commentaires sont fermés.