Iran : Nouvel incendie, cette fois dans un complexe iranien abritant des commandants de haut rang du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI)

Imprimer

Un nouvel incendie s'est déclaré vendredi à Téhéran, où vivent les hauts commandants du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI), ont rapporté les médias d'Etat.
L'incendie s'est déclaré dans un parc près du complexe résidentiel de Shahid Daghayeghi. L'incendie est dû à un court-circuit sur une ligne électrique, a déclaré le chef adjoint de la police de Téhéran, Hamid Hadavand, à l'agence de presse semi-officielle ILNA.
L'incendie et éteint, a déclaré Hadavand.
Selon les médias d'État, des commandants supérieurs de l'IRGC et leurs familles vivent dans le complexe résidentiel, dont l'actuel chef du CGRI, Hossein Salami, l'ancien chef du CGRI, Mohsen Rezaei, et l'ancien commandant et actuel président du Parlement, Mohammad Bagher Ghalibaf.
La famille du commandant tué Qassem Soleimani vit également dans la région.
Depuis fin juin, une série d'incendies et d'explosions ont été signalés sur des sites militaires, industriels et nucléaires en Iran, ainsi que dans des raffineries de pétrole, des centrales électriques, des usines et des entreprises.
Jeudi, le ministère iranien des affaires étrangères a déclaré que les gouvernements étrangers étaient peut-être à l'origine des récentes cyber-attaques contre les installations iraniennes, mais a minimisé la possibilité qu'ils aient un rôle dans ces incendies et explosions.

Les commentaires sont fermés.