irak : Les forces spéciales britanniques pourchassent les jihadistes de Daech dans les montagnes irakiennes

Imprimer

Les forces spéciales britanniques ont lancé une «guerre secrète» visant l'Etat islamique en Irak, et cette guerre est menée par des snipers britanniques qui pourchassent les combattants de Daech se cachant dans les montagnes.
Il semble qu'un grand nombre de membres de l'organisation islamiste ont déjà été tués par les commandos britanniques. Selon des informations révélées par le journal britannique "Daily Mail",plus de 100 membres armés de l'Etat islamique ont été tués par les tireurs d'élite des forces spéciales britanniques dans cette "guerre secrète" visant l'organisation. A noter que "parmi les personnes visées figurent des citoyens britanniques qui ont rejoint les rangs de l'organisation terroriste en Irak et en Syrie.
Le rapport indique que les forces spéciales britanniques poursuivent les combattants de "l'Etat islamique", y compris les Britanniques, dans les montagnes, puis les attaquent avec leurs fusils de précision, l'artillerie et des frappes aériennes "chirurgicales" menées par des avions et des drones.
Le journal a déclaré qu'il y a eu une douzaine d'affrontements dans le nord de l'Irak et d'autres en Syrie depuis avril dernier.
Selon les informations, de nombreux membres britanniques de l'Etat islamique ont été tués lors de ces attaques. Il s'agit de jihadistes britanniques qui, après s'être échappés des camps et des prisons dans lesquels ils se trouvaient, ont trouvé un moyen de regagner le groupe terroriste.
Le journal souligne que l'Etat islamique maintient un réseau de grottes et de tunnels dans le nord de l'Irak, où les combattants se réfugient pour éviter d'être capturés ou tués.
Selon les informations, la première attaque des forces britanniques contre "Daech" a eu lieu le 10 avril, lorsque les forces britanniques et les soldats kurdes, qui s'étaient entraînés en Grande-Bretagne, ont forcé les combattants de l'organisation terroriste à entrer dans un bâtiment. Les avions de la Royal Air Force ont alors quitté leur base à Chypre pour les bombarder. Un drone est également entré en action
Depuis lors, plusieurs batailles ont eu lieu en avril, mai et juin, la RAF fournissant une puissance de feu de secours.
Une source militaire britannique a déclaré: "Le régiment combat dans des conditions difficiles, extrêmement chaudes et accidentées." Il a ajouté: "Une centaine de militants ont été éliminés. Il y a eu une grande bataille pendant quelques jours en mai, suivie de quelques affrontements majeurs en juin également. Il est nécessaire de ne pas laisser l'Etat islamique prend de nouveau pied dans la région. "
"Les bombardements de la Royal Air Force britannique ont été très précis et il n'y a pas eu de victimes civiles, mais il y avait certainement des jihadistes britanniques parmi les morts. Ils ont été identifiés pendant la bataille en interceptant des communications puis à partir de cartes d'identité et d'ADN", a ajouté la source. .
L'Etat islamique a perdu le contrôle des terres qu'il dominait en Irak en 2017, et des territoires syriens en 2018, mais les rapports et les informations indiquent que les combattants de l'Etat islamique se rassemblent à nouveau et tentent de réorganiser leurs rangs.

Les commentaires sont fermés.