Syrie : Le chef d'une cellule de Daech éliminé prés de Deraa (sud syrien)

Imprimer

Tahir al-Masri, le chef d'une des principales cellules de Daech dans la province de Daraa, dans le sud de la Syrie, a été éliminé le vendredi 10 juillet.
Selon des sources locales, Tahir al-Masri circulait sur une route entre les villes d'Umm Mayathin  et de Tayyibah dans l'est de la province de Deraa lorsqu'il a été arrêté par plusieurs hommes armés. Le jihadiste a été exécuté sur place et son cadavre brûlé.
Al-Masri, originaire de la ville d'Umm Mayathin dans l'est de Daraa, était l'un des principaux commandants de la sécurité de l'Etat islamique dans la région du sud.
"Tahir était un commandant éminent de l'Etat islamique, il était le chef d'une des cellules de sécurité qui avaient trouvé refuge dans la région d'al-Nakhlah au sud de la ville de Daraa", a déclaré un journaliste pro-opposition.
C'est à titre de représailles pour la mort d'al-Masri, que les jihadistes de Daech ont attaqué une unité de la Direction du renseignement militaire près d'Elemtaih. Des affrontements violents ont éclaté mais on n'a pas de rapports de pertes éventuelles.
L'assassinat d'al-Masri est soit une opération sécuritaire menée par les services de renseignement syriens, ou un acte de vengeance de combattants locaux. Au cours des derniers mois, les cellules de l'Etat islamique ont tué de nombreux membres des services syriens et des habitants de Daraa.

Les commentaires sont fermés.