• Que faire des femmes de Daech ?

    Imprimer

    A regarder pour comprendre (cliquez sur la photo pour voir le film):

    Les incubatrices de la prochaine génération du djihad.

    Vidéo intégrée
     

    Lire la suite

  • Frontlive-Chrono – Jeudi 31 octobre 2019

    Imprimer

    Ces articles ont été aussi publiés en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe)

    Abonnement nécessaire à Frontlive-Chrono pour lire les articles (12€/mois)

    • L’Etat islamique confirme la mort de son chef Abou Bakr el-Baghdadi et désigne son successeur – Login
    • Irak: Le Premier ministre démissionne après des semaines de protestations meurtrières – Login
    • Liban : le mouvement de protestation a repris de l’élan dans la nuit de mercredi à jeudi – Login
    • Niger : 12 militaires tués dans une attaque de Boko Haram à Diffa – Login
    • Syrie: Explosion d’une voiture piégée à Afrin – des victimes – Login
    • Syrie: L’armée de l’air russe détruit le QG du Turkestan Islamic Party (TIP) – Login
    Lien permanent Catégories : FRONTLIVE-CHRONO 0 commentaire
  • Syrie: Combats entre rebelles syriens pro-turcs et des Chrétiens syriaques

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais)

    De violents combats entre des miliciens chrétiens du Conseil militaire syriaque soutenus par les FDS, la coalition arabo-kurde, et des groupes de rebelles syriens soutenus par la Turquie.
    L'armée syrienne était apparemment présente à Dirbesiye, Ras al-Ain et Tal Tamr mais elle se serait retirée du secteur attaqué par les rebelles pro-turcs. La raison serait que les soldats syriens ne disposaient pas de suffisamment de munitions et de soutien logistique pour maintenir leur position sur les lignes de contact.
    La petite population chrétienne qui avait réussi à survivre à Daech fuit maintenant ses maisons dans la région de Khabur près de Tal Tamr en raison des attaques de rebelles pro-turcs (TFSA).
    La ville de Tal Tamr a été le premier point de refuge pour les résidents déplacés de Ras al-Ain et son hôpital est très important pour la région. Tal Tamr se trouve en dehors de ce que l'on appelle la " zone de sécurité " de 32 km de profondeur.

    en fuite.jpeg