Libye : Violents affrontements entre deux unités de l'armée (03/09/2021)

De violents affrontements à l'artillerie lourde ont éclaté dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 septembre 2021 entre deux unités de l'armée dans une banlieue sud de Tripoli, selon le commandement militaire de la capitale libyenne.

Les combats ont opposé le 444e bataillon de M. Hamza, une unité d'élite du Ministère de la Défense, à "l'organe d'appui à la stabilité", un appareil sécuritaire créé en janvier par l'ancien Premier ministre Fayez al-Sarraj, a indiqué le commandant militaire de Tripoli, Abdelbaset Marouane, dans un message vidéo diffusé vendredi sur la page Facebook de la zone militaire de Tripoli. Les autorités n'ont pas fait état dans l'immédiat de victimes, mais la 444e Brigade a indiqué sur sa page Facebook que l'un de ses officiers avait été tué pendant les affrontements qui se sont poursuivis jusqu'à vendredi matin.

Sur ordre du commandant Marouane, des membres de "l'organe d'appui à la stabilité" ont mené un assaut peu après minuit contre le quartier général du 444e Bataillon, camp Khalifa Al-Tikbali, Salah Al Din, au sud de Tripoli. Le 444e Bataillon est accusé d'avoir "cessé d'obéir aux ordres militaires", selon le commandement militaire de Tripoli. Le bruit des combats à l'artillerie lourde a été entendu dans toute la capitale. Vendredi matin, des colonnes de fumées étaient encore visibles dans le périmètre de la caserne, a indiqué un habitant du quartier Salaheddine, où est située la caserne, joint par téléphone par l'AFP.
E-dNBGEWYAAQyEw.jpeg

De son côté, Mohamad al-Manfi, chef du Conseil présidentiel et commandant suprême des armées, a ordonné à "toutes les forces" impliquées dans les combats à les "cesser immédiatement et à retourner dans leurs casernes sans tarder". "La répétition de ce genre d'incidents n'est plus tolérée", a-t-il averti sur sa page Facebook, menaçant de "poursuites pénales ceux qui refusent de respecter ces instructions".

18:37 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |