Afghanistan : Informations sécuritaires  (06/08/2021)

E8GSZOTX0AI4sy9.jpegLe chef du service de communication du gouvernement assassiné
Le chef du service de communication du gouvernement afghan a été assassiné lors de la prière du vendredi à Kaboul, a annoncé le ministère de l'Intérieur, quelques jours après que les talibans ont promis de cibler des responsables gouvernementaux.

"Malheureusement, les brutaux et sauvages terroristes ont commis un nouvel acte lâche et tué un patriote afghan qui résistait à la propagande ennemie (...), Dawa Khan Menapal (photo ci-contre), lors de la prière du vendredi" dans la capitale, a déclaré le porte-parole du ministère, Mirwais Stanikzai, dans un message WhatsApp à destination des médias.

Progression des talibans dans les provinces de Nimruz et Jawzhan
Les talibans sont entrés dans Zaranj, capitale provinciale de la province de Nimruz et Shabarghan, la capitale provinciale de Jawzhan. Vidéo
Une autre vidéo de Zaranj montre un pillage en cours. Les talibans auraient autorisé les habitants à piller les lieux publics et militaires. 
Des sources pro-taliban affirment que tous les prisonniers talibans de la prison de Nimruz ont été libérés et transférés dans un endroit sûr.
Les talibans ont également investi le bâtiment du renseignement afghan (NDS) à Zaranj. La plupart des membres du personnel du NDS ont réussi à prendre la fuite avant l'arrivée des talibans mais il semble que plusieurs ont été capturés vivants par les talibans.

La situation semble plus confuse à Shabarghan. Une vidéo mise en ligne sur des comptes pro-gouvernementaux affirme que le QG du gouverneur à Shabarghan (Photo) aurait été repris par des miliciens fidèles à Abdurachid Dostum, le chef de guerre d'ethnie ouzbek. Le QG du gouverneur avait déjà été capturé par les talibans pendant un certain temps.
E8GOjhrXEAMT67d.jpeg

Province de Helmand 
Des centaines de soldats, policiers et fonctionnaires de Kaboul ont rallié les talibans
Vendedi 6 août, les talibans ont annoncé que des centaines d'employés du gouvernement de Kaboul, des policiers et des soldats de l'armée nationale afghane (ANA) avaient déserté et rejoint leurs rangs dans la province méridionale du Helmand au cours des dernières 24 heures.

La première défection a eu lieu dans le district de Grichk. 67 membres de l'armée et de la Police nationale afghane (ANP) ont rejoint les rangs des talibans après avoir remis 27 fusils d'assaut, deux cartouches RPG-7, huit fusils de précision, six mitrailleuses lourdes et six armes de poing.

Dans le district de Nawa-I-Barakzayi, 247 membres de l'armée et de la police ont fait défection. Les déserteurs ont remis 53 fusils d'assaut, cinq mitrailleuses lourdes, quatre obus RPG-7, quatre obus de mortier, un fusil de sniper, quatre armes de poing, trois mitrailleuses légères, une camionnette et une moto aux talibans.

Et dans le district de Nad Ali, 53 employés du gouvernement de Kaboul se sont « rendus » aux talibans. Les employés ont remis 13 fusils d'assaut et un fusil de sniper au groupe, qui a promis de ne pas leur faire de mal.

"Lesdits employés ont promis qu'ils ne retourneraient pas dans les rangs de l'ennemi, ils ont donc reçu des cartes de sécurité", ont déclaré les talibans dans un communiqué.

Les talibans ont peut-être exagéré le nombre de transfuges dans le Helmand. Néanmoins, force est de constater que de plus en plus de personnels quittent les forces gouvernementales afghanes en raison de l'avancée rapide des talibans dans le pays.
taliban-768x515.jpeg

Province de Kapisa
Une frappe aérienne jeudi soir dans la zone de Dara-e-Afghanistan du district de Najrab de la province de Kapisa, a éliminé cinq talibans, dont l'un des principaux commandants du groupe, a déclaré Shaykh Shurash, porte-parole de la police de Kapisa

 

19:53 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |