Niger : 4 civils tués, dont un expatrié Français, au cours d'une embuscade de l'Etat islamique entre Mainé Soroa et Diffa (03/07/2021)

Quatre civils ont été tués et treize combattants de l'Etat islamique de la province d'Afrique de l'Ouest (ISWAP) ont été neutralisés le mardi 29 juin sur la RN1 entre Mainé Soroa et Diffa. Selon nos sources, les assaillants ont attaqué des véhicules dont  un bus d’une compagnie de transport SONEF ainsi que le véhicule de la députée nationale et présidente de la Haute cour de justice (HCJ) Mme Mariama Ali. La riposte des forces de défense et de sécurité a permis de repousser les tentatives d’assaut et de récupérer du matériel en plus des terroristes blessés ou neutralisés.

Dans un communiqué publié hier jeudi 1er juillet, l’Etat-major du secteur 4 de la Force multinationale mixte (FMM), basé à Diffa, a annoncé que le mardi 29 juin 2021 aux environs de 18h, des combattants de  l'État Islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP) à bord de dix véhicules avaient tendu une embuscade à un élément miliaire sur l’axe Diffa-Mainé Soroa. Carte.jpeg

"Cette attaque a été mise en échec grâce à la vaillance de nos forces terrestres et aériennes", a précisé la même source qui a également indiqué  qu’avant cette attaque, "ces lâches terroristes s’en étaient pris à des véhicules civils (dont un bus de la société de transport SONEF) puis à des paisibles villageois lors de leur débâcle après la poursuite engagée par les militaires".

Le  communiqué par les sources sécuritaires fait état de  six militaires blessés, deux femmes blessées par balle évacuées vers des centres hospitaliers (Diffa et Mainé Soroa). Quatre civils ont été exécutés par les islamistes dont le chauffeur du bus de  la SONEF, deux habitants ainsi que le chef de village de Bla Adambé.

Treize terroristes de l'ISWAP ont été neutralisés ; un véhicule Hilux récupéré ainsi que quatre fusils AK-47 ; une mitrailleuse lourde 12.7mm, un canon de rechange et une importante quantité de munitions pour la mitrailleuse 12.7mm.
apres_attaque_BH_Diffa_BIS.jpeg

L'Etat islamique annonce qu'un Français a été enlevé mais est décédé au cours d'un échange de tirs avec l'armée nigérienne
L'Etat islamique (ISWAP) a revendiqué dans un communiqué l'attaque et affirmé avoir capturé « un expatrié français au cours de l'embuscade sur la route entre Maïné-Soroa et Diffa, mais qu’il aurait succombé à ses blessures au cours de l’échange de tirs avec une force nigérienne qui essayait de les intercepter »
E5YS2XXWUAAxlUA.jpeg

18:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |