Syrie : 2 membres du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique d'Iran (CGRI) tués par Daech (04/06/2021)

Deux membres du Corps des gardiens de la révolution islamique d'Iran (CGRI) ont été tués dans une embuscade tendue par des membres de État islamique  en Syrie.

Vendredi 4 juin 2021, l'agence de presse semi-officielle Fars a rapporté que « Hassan Abdullahzadeh » et « Mohsen Abbasi » des Gardiens de la révolution Islamique d'Iran avaient été tués dans une embuscade tendue par les membres de l'Etat islamique alors qu'ils se rendaient de Deir Ezzor à Palmyre par l'autostrade M-20.

L'agence a ajouté que les deux soldats travaillaient comme "conseillers" en Syrie et n'a fourni aucune information sur l'heure de leur mort.
E3C8WF9XwAYL0iZ (1).jpeg

Les islamistes ont également attaqué des postes de l'armée arabe syrienne (AAS) à la périphérie de la ville de Sukhnah, dans l'est de la province de Homs.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme basé à Londres, sept membres du personnel de l'AAS, dont un général de brigade, ont été tués au cours de l'attaque. L'Etat islamique a également perdu trois de ses combattants.

À peu près au même moment, des membres de l'Etat islamique ont attaqué des postes défendus  par les forces pro-gouvernementales à Faydat Abu Muin'a, dans l'ouest de la province de Deir Ezzor. Cinq combattants pro-gouvernementaux et deux jihadistes ont été tués au cours des affrontements à la roquette et autres armes lourdes.

Ces attaques vont certainement provoquer une violente réaction de la part de l'AAS et des forces aérospatiales russes. Plus tôt cette semaine, plus de 110 frappes aériennes russes et syriennes ont visé des repaires de l'Etat islamique dans la région centrale.

La tentative du groupe jihadiste d'étendre son influence et d'établir de nouveaux bastions dans le centre de la Syrie a été un échec jusqu'à présent. Néanmoins, la lutte contre le groupe islamiste radical est encore loin d'être terminée.

13:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |