Irak : huit jihadistes de Daech neutralisés dans une opération militaire (02/06/2021)

Huit membres armés de l'Etat islamique ont été neutralisés, mercredi 2 juin 2021, dans une opération militaire lancée par les Peshmergas du district kurde du nord de l'Irak.

L'officier de police de Salaheddine Samir al-Chihabi a déclaré que les forces peshmergas avaient lancé une opération militaire, mercredi à l'aube, contre les cibles de Daech, avec l'appui des hélicoptères et des avions de combat de la coalition internationale.

Et d'ajouter que des avions et des hélicoptères de la coalition internationale (conduite par les États-Unis) avaient bombardé les cibles et les repaires de l'organisation, tandis que les forces peshmergas avaient ratissé la région. Huit éléments armés ont été tués.

Al-Chihabi a expliqué que l'opération militaire avait concerné des zones à l'est du district de Tuz Khormatu, en particulier dans les zones entourant le village de Daouda, situé à la frontière du district de Daquq dans le gouvernorat voisin de Kirkouk.

Il a souligné que éléments de Daech étaient actifs dans la région en raison du vide sécuritaire prévalant dans cette zone, notant que l'opération est intervenue après la formation de quatre centres de coordination entre les Peshmergas et l'armée, ce mois-ci.

Le gouvernement du district kurde du nord de l'Irak avait annoncé, mercredi dernier, la formation de quatre centres de coordination avec l'armée irakienne pour lutter contre Daech, dans les zones dépourvues de présence sécuritaire.

En effet, les "vides sécuritaires" s'étendent de la frontière syrienne au gouvernorat de Ninive, à Diyala (est), sur les frontières iraniennes, en passant par le gouvernorat de Salaheddine et Kirkouk (au nord).

Les autorités irakiennes n'ont émis, pour l'heure, aucun communiqué, à ce sujet.

En 2017, l'Irak a déclaré la victoire totale sur « Daech » en restaurant sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire. À l'été 2014, l'organisation terroriste avait envahi et contrôlé une superficie estimée à un tiers du pays.

Cependant, l'organisation terroriste maintient toujours des cellules dormantes, dans de vastes zones en Irak, qui lancent sporadiquement un certain nombre d’attaques.

15:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |