Syrie : L'armée syrienne élimine cinq jihadistes de Hayat Tahrir ash-Sham (HTS) par une frappe de missiles dans le Grand Edleb (28/03/2021)

Samedi 27 mars 2021, l'armée arabe syrienne (AAS) a éliminé cinq militants du groupe jihadiste Hayat Tahrir ash-shams (HYS) et en a blessé quatre autres dans la région nord-ouest du Grand Edleb.

L'armée a ciblé les militants avec un missile guidé antichar (ATGM) alors qu'ils se déplaçaient en groupe entre les villages de Jawbas et Mjdlya dans le sud de la province d'Edleb.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les militants tués combattaient tous dans les rangs de Hay'at Tahrir al-Sham (HTS), l'ancienne branche d'al-Qaïda en Syrie. Le groupe jihadiste contrôle de facto le Grand Edleb.

Quelques heures avant l'attaque meurtrière, la salle des opérations d'al-Fateh al-Mubin, dirigée par le HTS, a affirmé qu'un groupe entier de soldats de l'AAS avait été éliminé par un tir d'ATGM dans la partie occidentale de la province d'Alep. Les sources pro-gouvernementales n'ont rapporté aucune perte.

La salle des opérations d'al-Fateh al-Mubein, qui a été créée il y a environ deux ans, comprend plusieurs groupes d'al-Qaïda ainsi que des factions soutenues par la Turquie.

La salle des opérations dirigée par HTS est à l'origine des violations répétées du cessez-le-feu dans le Grand Idlib, qui a été négocié par la Russie et la Turquie l'année dernière. Mais Ankaraferme les yeux sur les actions des rebelles.

18:26 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |