Turquie : Le parquet turc lance l'interdiction du parti kurde (18/03/2021)

Le bureau du procureur général de Turquie a saisi la Cour constitutionnelle pour demander l'interdiction des activités de l'une des principales forces politiques du pays - le Parti démocratique du peuple (HDP) . Ce parti représente les intérêts de la population kurde.

Le procureur Bekin Sahin a accusé le parti de porter atteinte à la démocratie et à l'état de droit, de collusion avec les terroristes kurdes et d'essayer de saper la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Turquie.

Le parti, représenté par 55 députés au parlement, la troisième plus grande faction, a nié les allégations de liens avec des militants kurdes. Cependant, ce n'est pas le première fois qu'un parti kurde est interdit - Mais jusqu'ici, chaque fois un autre parti est apparu pour remplacer le mouvement interdit.

Le 17 mars, un verdict a été rendu contre le député du HDP Omer Faruk Gergelioglu, accusé de propagande terroriste. La procédure avait commencé en 2016 et les motifs de l'accusation sont basés sur les commentaires laissés par le député sur les réseaux sociaux.

17:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |