Liban : L'armée arrête à Ersal 18 membres de l'Etat islamique (01/02/2021)

L'armée libanaise a annoncé lundi 1er février 2021 avoir arrêté à Ersal (Békaa) durant les deux semaines écoulées dix-huit membres Libanais et Syriens de l'Etat islamique.

Dans un communiqué publié par la direction de l'institution militaire, la troupe annonce que ses services de renseignement à Ersal ont arrêté, "grâce à une série d'opérations sur le terrain durant les deux dernières semaines, un groupe de 18 Libanais et Syriens membres de cellules liées au groupe terroriste Daech". "

Les détenus ont reconnu leur allégeance et leur affiliation au groupe terroriste, et le fait qu'ils suivaient ses consignes, ainsi que d'avoir planifié des actes terroristes", ajoute l'armée. Elle souligne que "des armes de guerre et des munitions ont été saisies". La troupe poursuit ses opérations à la recherche d'autres membres présumés de ces cellules.

Des jihadistes de l'Etat islamique et de l'ex-Front Al-Nosra,  affilié à el-Qaëda, avait enlevé et tué plusieurs militaires en 2014. L'armée libanaise et le Hezbollah avaient finalement réussi à chasser les jihadistes d'Ersal, Qaa et Ras Baalbeck à l'issue de combats sanglants en 2017. La menace terroriste au Liban semble avoir diminué depuis, même si plusieurs arrestations ont eu lieu dans les milieux jihadistes, et plusieurs attentats avortés, selon les autorités.

17:49 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |