Golfe : Les pays du Golfe signent un accord de "solidarité et de stabilité", le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane (05/01/2021)

Le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe a annoncé la signature de la déclaration finale du sommet du Conseil de coopération du Golfe d'Al-Ula. L'accord est censé mettre fin à une dispute de plus de trois ans avec le Qatar.
 
Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (photo) a déclaré aujourd'hui, mardi, lors de l'ouverture du sommet d'Al-Ula, que le Royaume continue de renforcer la coopération arabe et islamique d'une manière qui sert la sécurité, la stabilité et la prospérité de nos pays et de la région.
 
Ben Salman, représentant le roi saoudien Salman bin Abdulaziz, a appelé à unir les efforts pour relever les défis dans la région, et a appelé à faire face au projet iranien dans la région.
 
Ben Salman a déclaré: "Nous regardons avec beaucoup de remerciements et d'appréciation pour les efforts visant à combler le fossé qui étaient auparavant dirigés par le défunt émir du Koweït Sheikh Sabah Al-Ahmad, et le cheikh Nawaf Al-Ahmad a continué à les suivre avec le soutien des États-Unis."
 
Il a ajouté que nous devons tous réaliser les nobles objectifs et fondements sur lesquels le Conseil est basé, pour achever le processus et parvenir à l'intégration dans tous les domaines, notant que la vision du Gardien des deux saintes mosquées est de renforcer l'intégration entre les États du CCG.
 
Ben Salman a affirmé que l'Accord d'Al-Ula mettait l'accent sur la solidarité et la stabilité dans le Golfe, les pays arabes et islamiques, et renforçait les liens d'amitié et de fraternité entre nos pays et nos peuples d'une manière qui serve leurs espoirs et leurs aspirations.
 
L'émir du Koweït, Cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, a déclaré que les participants avaient accepté de signer la déclaration d'Al-Ula lors de ce sommet.
 
Il a ajouté: "Nous félicitons tout le monde pour l'accomplissement historique réalisé au sommet d'Al-Ula. Nous cherchons à soutenir l'action conjointe du Golfe et des pays arabes", notant que "l'annonce d'aujourd'hui s'appellera l'Accord de solidarité".
 
D'autre part, l'émir du Koweït a apprécié le rôle des dirigeants égyptiens et son soutien aux questions régionales
 
Ben Salman a conclu, affirmant que le programme nucléaire iranien menace la paix et la sécurité régionales et internationale.

L'Arabie saoudite annonce la fin du différend entre le Quatuor arabe et le Qatar
Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan, a annoncé mardi soir la reprise des relations diplomatiques entre le Qatar et les pays du Quatuor arabe (Arabie saoudite, les Emirats, Bahreïn et l'Égypte), et la fin du différend qui dure depuis plus de trois ans.
 
Il a expliqué que les quatre pays ont tous accepté de rétablir les relations avec le Qatar, y compris les vols.

Selon le Qatar, la reprise des relations avec l'Arabie saoudite n'affectera pas les relations de l'Emirat avec l'Iran et la Turquie
Les relations du Qatar avec Iran et la Turquie ne seront pas affectées par le récent accord de réconciliation de Doha avec les États du blocus selon le diplomate en chef de Doha, al-Thani.
 
Malgré quelques concessions, le Qatar maintiendra une politique indépendante

18:18 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |