Pakistan : Onze Hazaras chiites tués par des hommes armés - l'Etat islamique revendique les assassinats (03/01/2021)

Des hommes armés ont tué onze Hazaras chiites, travaillant dans une mine de charbon reculée du Balouchistan, la région la plus pauvre du Pakistan, sujette à des violences ethniques, sectaires et séparatistes, ont annoncé les autorités locales dimanche. 
 
Les tueurs sont arrivés de nuit, alors que la plupart des mineurs dormaient. Ils ont pris onze hommes, "leur ont attaché les mains et les pieds, et les ont emmenés dans les collines voisines où ils les ont ensuite tués à l'arme blanche", a précisé un haut responsable local, Abid Salim, ajoutant que certaines des victimes avaient été décapitées et les autres égorgées. Les victimes avaient les mains attachées derrière le dos et les yeux bandés avant d'être exécutées.

"La tuerie de 11 mineurs de charbon inocents à Machh (est) un acte lâche et inhumain de terrorisme", a twitté le Premier ministre pakistanais Imran Khan.

L'Etat islamique revendique les assassinats
L'agence Amaq de l'État islamique a publié des images du site des exécutions des Hazaras. Elle montre des hommes armés se tenant debout au-dessus des chiites, les yeux bandés et ligotés. 
 
Les Hazaras, une population chiite
Les Hazaras chiites, alors que la majorité de la population pakistanaise est sunnite, sont l'objet de discrimination, occupent souvent les métiers les plus difficiles, et ont souvent été victimes de violences et d'attentats de la part des islamistes sunnites, qui les considèrent comme hérétiques. Ils représentent la majorité de la population chiite à Quetta, la capitale du Balouchistan. La région de Machh, où se trouve la mine, est à environ 60 km au sud-est de Quetta.

17:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |