Tchad : un militaire tué et quatre autres blessés dans une embuscade de Boko Haram (19/11/2020)

Un militaire de l’Armée nationale tchadienne a été tué et quatre autres blessés, mercredi 18 novembre, dans une embuscade tendue par le groupe terroriste islamiste nigérian Boko Haram dans une localité du Lac Tchad.

« Mercredi, les terroristes de Boko Haram ont tendu une embuscade contre nos forces qui patrouillaient le Lac Tchad. Ils ont été attaqués dans le village Koukboua situé sur l’une des îles du Lac Tchad », a indiqué dans une déclaration, jeudi, le général de division Abadi Saïr Fadoul, gouverneur de la province du Lac.

Il a ajouté qu'« un officier supérieur de l’Armée nationale tchadienne avait été tué et quatre autres militaires blessés » dans cette attaque, précisant que toutes les victimes ont été évacués vers des centres hospitaliers de Ndjamena.

Des éléments de l’armée tchadienne mènent actuellement une opération de ratissage dans toute la zone pour retrouver les terroristes, a-t-il ajouté

La région du lac Tchad partagée par le Nigéria, le Niger, le Cameroun et le Tchad connait, durant la dernière période un regain d'attaques du groupe islamiste nigérian.

Dans la province du Lac, à Boma, une attaque meurtrière de Boko Haram avait fait près de cent morts dans les rangs de l'armée tchadienne, le 23 mars dernier.

Depuis 2015, les pays de la région du Lac Tchad luttent contre Boko Haram au sein de la Force Mixte Multinationale (FMM), une coalition régionale engagée dans la région du lac Tchad avec l'aide de comités de vigilance composés de citoyens locaux.

12:22 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |