Libye : L'Armée Nationale Libyenne élimine une cellule de l'Etat islamique (15/09/2020)

La Division de l'information militaire du commandement général de l'Armée Nationale Libyenne (ANL), fidèle au maréchal Khalifa Haftar, a rapporté mardi sur Facebook que la 116ème brigade de l'ANL avait mené une bataille dans le quartier Abd al-Kafi dans la ville de Sebha et complètement éliminé une cellule affiliée à l'Etat islamique.

La Division de l'information militaire a précisé que le temps mis pour venir à bout de la résistance des jihadistes était dû au système de défense de la cellule jihadiste, notamment au fait que tous les abords étaient minés, à l'utilisation de kamikazes dans les combats et à la puissance de ses armements.

 

Les jihadistes ont tiré plus de 32 grenades propulsées sur les combattants de l'ANL.
Huit jihadistes, parmi lesquels un Saoudien et un Australien ont été tués au cours de cette opération. La 116ème brigade a également perdu trois combattants, parmi lesquels le commandant Ibrahim Mubarak Al-Sulaymani.

Il est à noter que l'armée nationale libyenne avait déjà annoncé, il y a un mois, avoir éliminé une cellule de l'Etat islamique qui s'apprêtait à attaquer des sites pétroliers dans le sud du pays.

Un responsable militaire des opérations de la région sud du commandement général de l'ANL avait déclaré à l'époque que le groupe de l'Etat islamique qui venait d'être éliminé dans la ville de "Ghadwa" (ou Ghodwa) prévoyait d'attaquer d'importantes installations pétrolières dans le sud.

L'Armée Nationale Libyenne a affirmé sa détermination à éliminer les groupes terroristes et à faire face à ce qu'elle a qualifié d'agression turque.

Un responsable militaire de l'ANL avait précédemment rapporté que l'Etat islamique avait retrouvé un nouveau souffle dans le pays, et avait commencé à redevenir active dans le pays.

jihadiste 1.jpeg

Eh8Ud9IXgAAVJ1E.jpeg

Eh8UeY8WoAAi52m.jpeg

 

 

19:03 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |