Alishang (province de Laghman)

  • Afghanistan : Derniers évènements sécuritaires (mise à jour au fil des évènements)

    Imprimer

    Kaboul va tomber aux mains des Talibans, affirme l'armée américaine dans un délai maximum de 90 jours
    Des sources militaires bien informées ont suggéré, mercredi 11 août, que la capitale afghane, Kaboul, tomberait aux mains de militants talibans dans un délai maximum de 3 mois.

    Après le retrait américain d'Afghanistan, les talibans ont réussi à contrôler de vastes zones du pays, dont plus de 150 zones, ainsi que certains postes frontaliers, à l'issue de violents combats avec les forces afghanes. Le mouvement islamiste afghan semble devoir progresser inexorablement jusqu'à la conquête totale du pays.

    Le journal "Washington Post", citant des sources militaires, rapporte que les forces américaines évoquent le scénario de la chute de la capitale afghane dans les 90 jours, alors que d'autres sources parlent d'un délai d'un mois.

    La situation dans le pays s'est considérablement aggravée depuis juin, date à laquelle, selon les prévisions, on pensait qu'après le retrait de l'armée américaine, les talibans pourraient s'emparer du pays dans un délai de six mois.

    Province de Badakhshan
    Faizabad, la capitale de la province du Badakhshan (à la frontière avec la Chine), est tombée aux mains des talibans mardi 10 août 2021.
    Des talibans ont été aperçus dans la ville. Des sources locales affirment que le gouverneur a rendu la ville sans combattre. C'est la troisième capitale provinciale à être tombée aux mains des talibans dans la seule journée du mardi 10 août.

    En moins d'une semaine, les capitales provinciales suivantes sont tombées aux mains des talibans :
    1. Nimruz
    2. Jawzhan
    3. Takhar
    4. Kunduz
    5. Sar-i-Pul
    6. Samangan
    7. Farah
    8. Baghlan
    9. Badakhshan (Faizabad)

    Province de Baghlan : Confirmation de la chute de Pul-e-Khumri
    Une source sécuritaire et un membre du Conseil provincial de Baghlan ont confirmé la chute de Pul-e-Khumri.
    Selon ces sources, les forces afghanes se sont retirées de Pul-e-Khumri et les talibans sont entrés dans la ville mardi soir 10 août.
    MSjbgzfy.jpeg

    Province de Faryab : Bataille de Maimana
    Mardi soir 10 août, les forces de sécurité afghanes ont lancé une opération dans la ville de Maimana, la capitale de la province de Faryab. Quatre talibans ont été tués et 12 autres blessés, dont Khairullah, un chef taliban connu sous le nom d'"agile". 
    E7tPe86VIAoVjyj.jpeg

    Province de Ghor
    Les talibans ont capturé mardi soir 10 août le centre du district de Dawlat Yar dans la province de Ghor après de violents combats.
    E8ccEdDWYAM3vUU.jpeg

    Province de Helmand
    La police de la province d'Helmand a repéré et neutralisé un véhicule rempli d'explosifs appartenant aux talibans cet après-mid. La bombe à bord du véhicule a été désamorcée avant d'exploser dans le quartier de Zaraat de la ville de Lashkar Gah.

    Province de Kandahar
    Les talibans ont affirmé que de violents affrontements étaient en cours à Kandahar et que ses combattants étaient entrés dans plusieurs quartiers de la ville.

    De son côté, le ministère afghan de la défense affirme que les forces de sécurité ont tué 47 talibans et blessé 25 autres dans la province. L'armée a mené l'opération sécuritaire avec le soutien de l'armée de l'air afghane  dans les districts de Dand, Zharai, Takhta Pul et dans le centre de la province de Kandahar. Vidéo.
    Le ministère de la Défense afghan ajoute que deux installations secrètes et des armes ont été détruites.

    Province de Kunduz : Des "centaines" de membres des forces de sécurité se rendent aux talibans
    Près de mille membres des forces de sécurité (217e Corps Pamir), qui s'étaient retirés près de l'aéroport de Kunduz, après la chute ce weekend de la ville, située dans le nord-est de l'Afghanistan, se sont rendus, mercredi 11 août 2021, aux talibans, a indiqué à l'AFP un conseiller provincial.
    "Ce matin, des centaines de soldats, policiers et membres des forces de résistance (miliciens) qui étaient postés à l'aéroport se sont rendus aux talibans avec tout leur équipement", a déclaré Amruddin Wali, conseiller de la province de Kunduz.
    Vidéo des talibans à l'aéroport de Kunduz.
    Toutefois, certains membres du 217e Corps Pamir ne se sont pas rendus et auraient réussi à quitter la base. 
    La capture de l'aéroport a permis aux talbans de s'emparer du premier hélicoptère Mi-35 de fabrication russe. Vidéo.
    E8gDP-hWUAM-A0g.jpeg

    Cette base aérienne est l'ancien Camp Pamir de l'OTAN. Le contingent de la Bundeswehr et les contingents d'autres membres de l'OTAN étaient basés dans ce camp.

    Province de Kaboul : 
    Quatre talibans ont été mis hors de combat, et trois autres arrêtés au cours d'une opération de l'armée afghane dans le district de Shakardara de la province de Kaboul. 
    E8eovNzXIAcSu79.jpeg

    Un pick-up appartenant au gouvernement a été détruit par l'explosion d'un IED/MIED ce matin dans la région de Kart-e-Naw dans le district PD-8, à Kaboul.
    E8gFpkxXEAITk3n.jpeg

    Province de Laghman
    Le ministère afghan de la défense annonce : Sept talibans tués et quatre autres blessés lors d'une opération de déminage conjointe menée par l'Armée afghane dans le district d'Alisheng.
    Laghman.jpeg

    Remaniement au sommet de l'armée afghane
    Commandant.jpegUntitled-19.jpgLe général Wali Mohammad Ahmadzai, chef d'état-major de l'armée, a été démis de ses fonctions.
    Sami Sadate (photo de gauche) a été nommé commandant du Corps des opérations spéciales. Il était auparavant le commandant du 215th Maiwand Corps.
    Hibatullah Alizai (photo de droite), l'ancien commandant du Corps des opérations spéciales, a été nommé chef d'état-major.

     
  • Afghanistan : Dernières nouvelles

    Imprimer

    Interdiction de regarder la télévision et d'écouter de la musique
    Les talibans des provinces de Samangan et Nuristan ont cassé des antennes et ont ordonné aux gens de ne pas regarder la télévision ni écouter de la musique.
    E7DAr9HXoAEYqvo.jpeg

    Province de Helmand
    Le ministère de la défense afghan affirme que 35 talibans ont été tués et 13 autres blessés au cours de plusieurs opérations conjointes distinctes menées par l'armée afghane avec le soutien de l'armée de l'air afghane dans les districts de Nahri Saraj, Nad Ali, Nawa et ainsi que dans la ville de Lashkar Gah. Plusieurs bastions talibans ont également été éliminés.
    E7DY3-AWUAQRnW8.jpeg

    Province de Laghman
    Les forces de sécurité  ont lancé une opération de ratissage dans le district d'Alishang, occasionnant des pertes aux talibans. Vingt talibans ont été tués et cinq autres ont été blessés au cours de l'opération. En outre, des munitions, des armes et plusieurs caches ont été détruites lors de l'opération.
    E6_isXQXIAMuq-R.jpeg

    Province de Nuristan
    Sept talibans ont été tués et neuf autres blessés lors d'une opération de ratissage conjointe de l'armée afghane dans le district de Bargmatal, vendredi 23 juillet. Plusieurs villages de Bargmatal ont été repris aux talibans.
    E7CdknnWQAE-C-o.jpeg

    Le Pakistan remplace les forces paramilitaires à la frontière afghane par l'armée
    Le ministre pakistanais de l'Intérieur, Cheikh Rashid Ahmed, a déclaré que les soldats de l'armée pakistanaise avaient remplacé les paramilitaires de la police des frontières, les Levies et d'autres forces sur les positions de la ligne de front le long de la frontière avec l'Afghanistan alors que les insurgés talibans prennent le contrôle de plus en plus de territoire le long des frontières du pays voisin.
    "Maintenant, des troupes de l'armée régulière gardent la frontière après avoir remplacé les forces paramilitaires", a déclaré Ahmed dans une interview télévisée vendredi soir. «Des troupes paramilitaires, y compris la police des frontières, les gardes forestiers sont déployés aux frontières pour faire face aux problèmes courants, notamment le franchissement illégal des frontières, la contrebande, etc. Cependant, la situation volatile actuelle [en Afghanistan] exige que des troupes militaires régulières soient déployées le long de la frontière. »
    Le porte-parole militaire, le général de division Babar Iftikhar, avait également récemment déclaré à une chaîne de télévision que des troupes de l'armée pakistanaise occupaient désormais la frontière afghane et que cette décision aiderait à empêcher l'escalade de la violence du sol ou de l'espace aérien afghan vers le côté pakistanais.
    2729901-45862348.jpeg

     

  • Afghanistan : Situation critique à Alishang dans la province de Laghman

    Imprimer

    Les forces de sécurité du district d'Alishang dans la province de Laghman sont assiégées depuis un mois, sans progrès dans les opérations et sans espoir d'une issue.

    Une source de sécurité fiable a déclaré, dimanche matin 4 juillet 2021? que si de nouvelles forces de sécurité ou un soutien aérien n'arrivaient pas dans les deux jours, une catastrophe majeure s'ensuivrait.

    Il y a actuellement quatre unités de la police nationale afghane à Alishang, mais la source indique qu'elles manquent de munitions.

    De nouvelles troupes sont arrivées hier dans la province de Laghman, conduites par le 9e régiment des forces spéciales de sécurité nationale dans l'est.  

    Elles ont mené une opération dans les zones de Sultan Khel, Barakzai, Ganjur et Old Alishang, au cours desquelles trois talibans ont été tués et quatre autres blessés.

    Trois membres de la Direction nationale de la sécurité (NDS) ont également été blessés au cours de l'opération, ont indiqué des sources.

    Hier soir également, une bataille acharnée a éclaté entre les forces de sécurité et les talibans dans le centre du district d'Alishang, au cours de laquelle trois membres du personnel de sécurité ont été blessés.

    "Nous avons mené une bataille acharnée de tard dans la nuit à 3 heures du matin. Nous avons tué et blessé des talibans et trois de nos agents de sécurité ont été blessés", a déclaré à 8 heures une source au sein de la sécurité afghane.

    Plus tôt dans la journée, deux combattants talibans ont été tués et trois autres blessés lors d'un affrontement avec les talibans.

    "Les combats sont toujours en cours. Samedi soir, il y a eu une bataille de trois heures, au cours de laquelle trois talibans ont été tués et quatre blessés", a déclaré le chef de la police d'Alishang.

    Les talibans n'ont pas encore commenté les récents combats.

    La source a déclaré à 8 heures du matin que les talibans avaient capturé les blessés vivants alors qu'ils étaient transportés vers Mehtarlam, la capitale de la province de Laghman.

    Les forces de sécurité affirment n'avoir reçu aucun soutien terrestre ou aérien au cours du mois dernier et qu'ils manquent désormais de munitions.

    Les talibans ont posé des mines terrestres sur la route d'Alishang afin de retarder l'arrivée de renforts dans le district.

    Les combats d'Alishang ont également déplacé de nombreuses familles vers d'autres régions, qui sont également confrontées à des difficultés.

    Dans de nombreuses régions il est nécessaire de réinstaller des points de contrôle, car les forces de sécurité ont abandonné de nombreux points de contrôle suite à la médiation des anciens des tribus.

    Selon les habitants, les postes de contrôle de sécurité ont été incendiés par les talibans et doivent maintenant être reconstruits.

    Le district de Dawlat Shah dans la province de Laghman est également sous le contrôle taliban depuis un mois, mais aucun plan n'a été fait pour le reprendre.

    Lors de la chute de Dawlat Shah, les talibans ont saisi une grande quantité d'armes et de munitions des forces de sécurité, dont des chars et des armes lourdes.

    Selon les habitants de la province de Laghman, les talibans mènent désormais leurs actions pour s'emparer des armes des forces de sécurité.

    Les habitants de Laghman, et en particulier du district de Dawlat Shah, disent que les zones laissées par les forces de sécurité doivent être reconquises, car la vie des habitants est dans une situation désespérée.

    La bataille dans la province de Laghman a désormais atteint la périphérie de la capitale, Mehtarlam.

  • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer

    Province de Baghlan : 34 soldats afghans et talibans tués lors de combats à Baghlan
    De violents affrontements se poursuivent dans la province de Baghlan, au nord de l'Afghanistan, où les talibans ont lancé une attaque à grande échelle au début du mois.

    Le 21 mai, huit militaires afghans ont été tués lors d'une attaque des talibans contre leur position dans le district de Guzargah-e-Noor, selon TOLO News .

    Abbas Tawakuli, commandant du 217 e Corps du Pamir de l' armée nationale afghane, a déclaré à TOLO News que six combattants talibans, dont un commandant de terrain, avaient été tués et sept autres blessés au cours de l'attaque.

    L'attaque de Guzargah-e-Noor aurait été menée par des combattants talibans récemment expulsés du district de Baghlan-e-Markazi. Le groupe afghan était entré à Baghlan-e-Markazi au début du mois. Actuellement, la situation dans le district est encore confuse.

    Par ailleurs, le ministère afghan de la Défense a annoncé que 20 talibans, dont un gouverneur de district nommé Amrullah, avaient été tués lors d'opérations aériennes et terrestres des forces afghanes dans les districts de Guzargah-e-Noor, Julga et Baghlan-e-Jadid en fin de journée, le 21 mai. .

    Les talibans ont intensifié leurs opérations à Baghlan et dans d'autres provinces afghanes après l'annonce par le président Joe Biden d'un plan visant à retirer toutes les troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre.

    La violence en Afghanistan n'a pas diminué après un cessez-le-feu de trois jours pendant la fête islamique de l'Aïd al-Adha [du 13 au 15 mai].

    Province de Faryab : Une femme kamikaze et deux de ses compagnons tués dans la province de Faryab
    Une femme kamikaze et ses deux compagnons ont été tués dimanche 23 mai à Faryab.

    Abdul Karim Yurash, porte-parole du chef de la police de Faryab, a déclaré que la femme, qui tentait de se faire exploser au quartier général de la police de Qaisar dans le district de Faryab, avait été identifiée et tuée avec ses deux compagnons avant d'atteindre sa cible.

    Yurash a ajouté que trois autres assaillants ont été blessés dans l'incident.

    Province de Kunar : Un commandant des talibans "unité rouge" éliminé
    La Direction nationale de la sécurité (NDS) de la province de Kunar a annoncé que le commandant des talibans rouges avait été tué dans la province.

     Selon le bulletin, le commandant Qasim et deux de ses hommes ont été tués hier soir (1er juin) lors d'une opération des forces de sécurité nationales dans le district de Sheltan.

    Province de Laghman : Violents combats pour le contrôle de Mehtarlam, la capitale provinciale
    Les autorités afghanes ont déclaré dimanche 23 mai que les forces de sécurité nationales étaient enfermées dans des batailles féroces avec les talibans pour les empêcher d'envahir la capitale de la province de Laghman assiégée, après que ceux-ci aient capturé des avant-postes de sécurité clés autour de la ville plus tôt dans la journée de dimanche. Les talibans ont récemment réalisé d'importants gains territoriaux dans la province de Laghman, en prenant le contrôle du district de Dawlat Shah vendredi 21 mai, ce qui a ouvert la voie à l'assaut de Mehtarlam.
     
    Le ministère de la Défense a confirmé dimanche soir que le chef de l'armée afghane Mohammad Yasin Zia, qui est également le ministre de la Défense par intérim du pays, était arrivé à Laghman avec d'autres hauts responsables de la sécurité et dirigeait les opérations contre les talibans.

    50 talibans tués lors d'une opération des forces spéciales dans la province de Laghman
    Cinquante talibans ont été tués lors d'une opération commando spéciale dans deux districts de Laghman dans la nuit du dimanche 23 au  lundi 24 mai.

    Fawad Aman, porte-parole adjoint du ministère de la Défense nationale, a déclaré que les opérations conjointes avaient été lancées dans les districts d'Alishang et d'Alingar dans la province de Laghman sous la direction du général Mohammad Yasin Zia, chef d'état-major du ministère de la Défense.

    Plus de 50 Taliban, dont le commandant principal Zalmai et plusieurs commandants talibans de premier plan et jihadistes étrangers, ont été tués. 60 autres ont été blessés.

    En outre, un certain nombre d’armes lourdes et légères ont été détruites.
    E2BzqhFXoAg2tkU.jpeg