Alep

  • Syrie : Russie-Turquie: les patrouilles conjointes sur l'autostrade M4 à Edleb suspendues

    Imprimer

    La Russie et la Turquie ont suspendu les patrouilles militaires conjointes menées le long de la route internationale M4, qui relie Alep et Lattaquié, en raison de l'augmentation des attaques de combattants armés dans la province d'Edleb, au nord-ouest de la Syrie. C'est ce que le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé jeudi 13 août, précisant que des patrouilles conjointes étaient organisées sur la M4 depuis le 5 mars 2020, lorsque Moscou et Ankara avaient signé une trêve dans le gouvernorat d'Edleb. L'objectif de la Turquie était de créer une zone démilitarisée, une "zone de sécurité", à environ 30 km de la frontière syro-turque.

    Les patrouilles, bien qu'elles aient réussi à mener plusieurs opérations, ont souvent été gênées non seulement par des groupes rebelles locaux, mais aussi par l'organisation jihadiste, d'idéologie salafiste, Hayat Tahrir al-Sham (HTS), affiliée à al-Qaïda et impliquée. dans la guerre civile syrienne. Le groupe a tenté à plusieurs reprises de parvenir à un accord avec les forces du régime pour créer un passage dans le Nord-Ouest pour permettre des échanges commerciaux. L'objectif était d'alléger les difficultés économiques rencontrées par les militants du groupe et d'éviter un démantèlement de l'organisation, ce qui n'allait pas manquer de représenter un avantage pour la Turquie.

    Les récentes attaques des "extrémistes" ont cependant réussi à provoquer la suspension des patrouilles russo-turques, selon ce qui a été annoncé par la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. «Les terroristes ont multiplié les bombardements contre les troupes gouvernementales et les localités voisines, sans cesser leurs provocations dans le« couloir de sécurité »le long de l'autoroute M4. Par conséquent, les patrouilles conjointes ont été suspendues », a-t-elle déclaré le 13 août lors d'une conférence de presse. Les deux armées ont effectué 24 patrouilles conjointes le long de la route internationale M4, qui relie l'est et l'ouest de la Syrie. La dernière a eu lieu à hauteur de Trumbah et Ayn Al Havron mercredi 12 août, selon les déclarations du ministère turc de la Défense. Auparavant, deux patrouilles avaient déjà été interrompues en raison de problèmes de sécurité.

    Autoroute M-4
    L'autoroute M4 est considérée comme une voie de communication très importante pour le nord de la Syrie, parallèle à la frontière avec la Turquie. La M4 s'étend de la frontière avec l'Irak à la ville côtière de Lattaquié dans le nord-est de la Syrie, en passant par Qamishli, Tell Tamer, Ain Issa, Manbij, mais aussi Alep et Edleb. L'artère avait été fermée à la suite de l'opération lancée par la Turquie le 9 octobre, connue sous le nom de "Source de la paix", contre les Forces démocratiques syriennes (FDS)n une coalition de miliciens majoritairement kurdes. C'est étalement une route commerciale qui améliorerait les échanges économiques de la Syrie. La M4 représente enfin une voie d'approvisionnement pour les forces kurdes.

    Pendant ce temps, le conflit syrien en cours, qui a éclaté le 15 mars 2011, est maintenant entré dans sa dixième année. L'armée du régime syrien est assistée par Moscou, tandis que de l'autre côté il y a les rebelles, qui reçoivent le soutien de la Turquie. La trêve du 5 mars a été pratiquement respectée ces derniers mois, à l'exception des violations sporadiques principalement commises par les forces gouvernementales syriennes et des attaques contre des patrouilles conjointes russo-turques sur la route internationale M4. Cependant, le cessez-le-feu a été accueilli avec scepticisme par les résidents, qui ont vu d'innombrables initiatives échouer ces dernières années, et craignent de voir bientôt de nouvelles offensives et une escalade reprendre.

    Le Réseau syrien des droits de l'homme a rapporté le 2 août qu'il avait documenté la mort d'environ 120 civils au total en juillet à la suite d' attaques et d'offensives menées par toutes les parties impliquées dans le conflit. Parmi les victimes, rapporte le Réseau, il y avait aussi 26 enfants et 11 femmes. À ce bilan, il faut également ajouter 13 civils qui sont morts des suites de la torture, perpétrée par les forces d'Assad ainsi que par les forces d'opposition et par les Forces démocratiques syriennes (FDS).

  • Syrie : Un "missile ninja" a pris pour cible des militants de l'Etat islamique à Alep

    Imprimer

    Selon le blogueur israélien Abu Ali, spécialisé dans les affaires du Moyen-Orient, un véhicule aérien américain sans pilote a pris pour cible une voiture dans laquelle se trouvaient trois personnes. L'attaque s'est produite dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie.
    Selon des estimations préliminaires, la frappe visait des militants de l'État islamique. Aucune victime n'a été rapportée à ce moment.
    Abu Ali affirme que la frappe a été exécutée à l'aide d'unt "missile ninja" R9X. Il s'agit d'une modification du Hellfire, dépourvu d'ogive explosive et équipé de six lames.
    Le missile est entré en service dans l'armée américaine en 2017, mais son existence est restée secrète jusqu'en 2019. Il a été développé spécifiquement pour minimiser les dommages collatéraux pendant une liquidation ponctuelle.

  • Syrie : L'Etat islamique a assassiné un "espion" à la solde des turcs au nord d'Alep

    Imprimer

    Zafer Kalo.jpgLes cellules de l'Etat islamique ont perpétré un nouvel assassinat dans la partie occupée par les Turcs dans la province d'Alep, au nord de la Syrie.
    Les jihadistes de Daech ont abattu Zafer Kalo (photo), vendredi 17 juillet, sur une route menant au village de Kafr Kalbin, dans les environs de la ville d'Azaz, près de la frontière avec la Turquie.
    L'Etat islamique considérait Zafer Kalq comme un espion à la solde des Turcs, mais, selon des sources locales Kalo n'était qu'un civil, travaillant comme agent immobilier.
    L'Etat islamique a revendiqué sa responsabilité dans l'assassinat le 18 juillet dans une brève déclaration publiée par son agence de presse, Amaq. Le groupe terroriste a affirmé que Kalo était un "espion" pour les militants soutenus par la Turquie dans le nord d'Alep. Pourtant,, selon des sources locales Kalo, n'était qu'un civil, travaillant comme agent immobilier.
    C'est le troisième assassinat de ce type perpétré par l'Etat islamique dans les zones occupées par la Turquie au cours des 30 derniers jours. Le 23 juin, les cellules du groupe islamiste ont assassiné le colonel Adnan Mahmoud Bakar de l'armée nationale syrienne. Deux jours plus tard, le civil Ahmad al-Talib était assassiné. Pour Daech il travaillait comme "espion" pour les militants soutenus par la Turquie.
    Les récentes activités du groupe dans les zones occupées par la Turquie ne se sont pas limitées à des assassinats. Le 23 juin, les cellules du groupe ont attaqué un véhicule militaire turc près de la ville d'al-Bab.
    Les cellules de Daech ont repris leurs activités dans la partie nord d'Alep occupée par les Turcs après l'attaque d'un drone américain qui a coûté la vie à Fayz al-Akal, un important commandant du groupe terroriste, près de la ville d'al-Bab. Ces attaques font probablement partie d'une "campagne de vengeance".

     

    Lien permanent Catégories : Alep, ÉTAT ISLAMIQUE, SYRIE 0 commentaire
  • Frontlive-Chrono du 17 février 2020 – Liste des articles mis en ligne

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe) deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) itItaliano (Italien) nlNederlands (Néerlandais) plpolski (Polonais) pt-ptPortuguês (Portugais - du Portugal)



    Attention: Les articles de Frontlive-Chrono sont accessibles aux seuls abonnés à Frontlive-Chrono


    Syrie: l’armée syrienne récupère la majeure partie d’Alep avant les pourparlers turco-russes sur Idlib

    En un jour, les forces gouvernementales syriennes ont réussi à récupérer une zone entière alors que pendant huit ans elle, n’avait pas réussi à récupérer un seul village. Les médias officiels syriens ont rapporté que les forces gouvernementales avaient fait d’énormes progrès dimanche 16 février dans la province d’Alep, dans le nord-ouest du pays, reprenant…CONTINUER LA LECTURE


    Afghanistan : attaque des talibans en dépit de l’accord avec Washington

    Les talibans s’en sont pris dans la nuit de dimanche à lundi aux forces gouvernementales afghanes et ont prévenu que leurs attaques se poursuivraient tant qu’ils n’auraient pas reçu d’instruction claire sur la baisse des violences prévue dans le cadre d’un accord conclu avec les Etats-Unis. L’attaque, qui s’est produite à un poste de contrôle…CONTINUER LA LECTURE


    Burkina Faso : une trentaine de tués dans le nord du pays, dont 24 dans une église

    Une attaque dimanche contre une église protestante a fait 24 tués dans le nord du Burkina Faso, une région régulièrement ensanglantée par des violences jihadistes, où cinq soldats ont également péri dans l’explosion d’un engin artisanal. Le Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger, est confronté à des attaques jihadistes qui ont fait plus…CONTINUER LA LECTURE


    La Syrie va rouvrir l’aéroport d’Alep aux vols commerciaux

    L’aéroport d’Alep, deuxième ville de Syrie et ancien poumon économique dans le nord du pays en guerre, va rouvrir aux vols commerciaux cette semaine pour la première fois depuis sa fermeture en 2012, ont annoncé lundi les autorités. Les forces gouvernementales syriennes ont reconquis dimanche la ceinture de localités entourant la métropole d’Alep, repoussant ainsi…CONTINUER LA LECTURE


     

  • Frontlive-Chrono – Jeudi 16 mai 2019

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

    • Egypte : 5 soldats, 47 jihadistes présumés tués dans le Sinaï, annonce l’armée – Abonnés
    • Niger: Les onze militaires disparus après l’embuscade du 14 mai retrouvés morts – Abonnés
    • Syrie : dix civils tués par une roquette sur un camp de réfugiés palestiniens, selon l’ONU – Abonnés
    • Yémen: au moins 6 morts dans un raid de la coalition sunnite sur Sanaa – Abonnés
  • Frontlive-Chrono – Dimanche 14 avril 2019

    Imprimer

    Liste des articles parus sur Frontlive-Chrono le dimanche 14 avril 2019 

    • Belgique : un homme arrêté dans une enquête antiterroriste – Abonnés
    • Libye: Le gouvernement d’union nationale (GNA) accuse les forces de Haftar d’avoir bombardé un centre de réfugiés dans le sud de Tripoli – Voir l'article ci-dessous.
    • Libye : Derniers développements de la bataille de Tripoli – Abonnés
    • Soudan: les chefs de la contestation présentent leurs demandes au pouvoir militaire – Abonnés
    • Syrie : six civils tués dans des tirs de roquettes sur Alep – Abonnés

    Lire la suite

  • Frontlive-Chrono: Récapitulatif des principaux évènements du Moyen Orient, Afrique du nord et Sahel du 28 mars 2019

    Imprimer

    Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le jeudi 28 mars 2019.


    Abonnement nécessaire pour lire les articles ci-dessous
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois / 12€ par mois


     FRANÇAIS

    • Burkina: quatre gendarmes tués lors d’une attaque près de la frontière malienne – Abonnés
    • Des migrants ont capturé un pétrolier qui les avait sauvés et ont forcé l’équipage à se diriger vers l’Europe – Abonnés
    • Somalie : puissante explosion à Mogadiscio – au moins quinze morts – Abonnés
    • Syrie: L’armée de l’air israélienne attaque des cibles iraniennes près d’Alep – Abonnés
    • Syrie: La localité de Baghouz après la bataille – Abonnés

     

    ENGLISH

    • Burkina Faso: Four gendarmes killed in attack on base in Barani near Mali border – Subscribers
    • Migrants captured an oil tanker that rescued them and forced the crew to head for Europe – Subscribers
    • Somalia: Car bomb outside hotel kills at least 15 people in Mogadishu – Subscribers
    • Syria: Israeli Air Force attacks Iranian targets near Aleppo – Subscribers
    • Syria: The city of Baghouz after the battle – Subscribers

     

    DEUTSCH

    • Burkina Faso: Vier Gendarmen bei einem Angriff auf ihren Stützpunkt in Barani nahe der Grenze zu Mali getötet – Abonnenten
    • Migranten: Gerettete Bootsflüchtlinge entführen Frachtschiff vor der libyschen Küste – Abonnenten
    • Somalia: Autobombe vor dem Hotel Wehliye tötet mindestens 15 Menschen in Mogadischu – Abonnenten
    • Syrien: Israelische Luftwaffe greift iranische Ziele bei Aleppo an – Abonnenten
    • Syrien: Die Stadt Baghuz nach der Schlacht – Abonnenten

     

    ESPAÑOL

    • Burkina Faso: cuatro gendarmes muertos en un ataque cerca de la frontera con Malí – Suscriptores
    • Migrantes capturaron un petrolero que los salvó y obligó a la tripulación a dirigirse a Europa – Suscriptores
    • Siria: La Fuerza Aérea israelí ataca objetivos iraníes cerca a Aleppo – Suscriptores
    • Siria: La ciudad de Baghuz después de la batalla – Suscriptores
    • Somalia: Coche bomba en las afueras del hotel Wehliye mata al menos a 15 personas en Mogadiscio – Suscriptores

     

    ITALIANO

    • Burkina Faso: quattro gendarmi uccisi in un attacco vicino al confine con il Mali – Abbonati
    • Migranti hanno catturato una petroliera che li aveva salvati e hanno costretto l’equipaggio a dirigersi verso l’Europa – Abbonati
    • Siria: l’aviazione israeliana attacca obiettivi iraniani vicino ad Aleppo – Abbonati
    • Siria: La città di Baghuz dopo la battaglia – Abbonati
    • Somalia: esplosione a Mogadiscio, almeno 15 morti e 16 feriti – Abbonati

     

    NEDERLANDS

    • Burkina Faso: Vier gendarmes gedood bij een aanval op hun basis in Barani bij de grens met Mali – Abonnees
    • Migranten: Geredde bootvluchtelingen kapen vrachtschip voor Libische kust – Abonnees
    • Somalië: Autobom buiten het hotel Wehliye doodt minstens 15 in Mogadishu – Abonnees
    • Syrië: Israëlische luchtmacht valt Iraanse doelen aan bij Aleppo – Abonnees
    • Syrië: de stad Baghuz na de slag – Abonnees

     

    POLSKI

    • Burkina Faso: W ataku na bazę w Barani niedaleko granicy z Mali zginęły cztery żandarmy – Subskrybenci
    • Migranci przejęli statek, który ich uratował i zmusił załogę do udania się do Europy – Subskrybenci
    • Somalia: atak terrorystyczny w Mogadiszu: co najmniej 15 osób zabitych – Subskrybenci
    • Syria: izraelskie siły powietrzne atakują irańskie cele w pobliżu Aleppo – Subskrybenci
    • Syria: miasto Baghuz po bitwie – Subskrybenci

     

    PORTUGUÊS

    • Burkina Faso: quatro gendarmes mortos num ataque perto da fronteira com o Mali – Assinantes
    • Migrantes capturaram um petroleiro que os tinha salvado e forçado a tripulação a dirigir-se para a Europa – Assinantes
    • Síria: Força Aérea Israelense ataca alvos iranianos perto de Alepo – Assinantes
    • Síria: A cidade de Baghuz depois da batalha – Assinantes
    • Somália: Carro-bomba fora do hotel Wehliye mata pelo menos 15 pessoas em Mogadíscio – Assinantes

     

    РУССКИЙ ЯЗЫК

    • Буркина-Фасо: Четыре жандармов погибли в результате нападения на базу в Барани близ границы с Мали — Подписчики
    • Мигранты захватили спасший их корабль и заставили экипаж взять курс на Европу — Подписчики
    • Сирия: израильские военно-воздушные силы атакуют иранские цели вблизи Алеппо — Подписчики
    • Сирия: Город Багхауз после боя — Подписчики
    • Сомали: Теракт в Могадишо: погибли не менее 15 человек — Подписчики

    ptolemee@belliard74.com