al-Shebab

  • Somalie : L'armée somalienne annonce la mort de 30 islamistes al-Chabab

    Imprimer

    L'armée somalienne a annoncé ce jeudi que 30 islamistes al-Shabab avaient été tués au cours de violents affrontements dans l'Etat d'Hirshabelle, dans le sud du pays.

    La radio publique Mogadiscio a rapporté les déclarations d’une source militaire qui fait savoir que des unités de l'armée, en coopération avec des résidents locaux, ont pu repousser une attaque surprise lancée par des islamistes al-Chabab contre Ceel Qullaye dans l'État d'Hirshabelle.

    La même source a ajouté que "les forces gouvernementales avaient infligé des pertes humaines aux éléments d'al-Chabab et tué 30 de ses éléments lors de l'attaque".

    Ali Jeyte (gouverneur de la région de Hiraan).jpegCette opération, dirigée par Ali jeyte (photo), gouverneur de la région de Hiraan, a eu lieu à un moment où certains États fédéraux de la somalie sont les théâtres d’opérations sécuritaires menées par les forces gouvernementales, en coopération avec des milices claniques armées, contre des islamistes al-Chabab dans le sud et le centre du pays.

    De son côté, al-Shabaab affirme avoir tué 20 soldats, dont le chef des milices du clan Ma'wisley dans la région de Hiraan, Elmi Hagar, lors de combats près de la ville de Moqokori jeudi 29 septembre 2022. Les autorités de Hirshabelle n'ont pas encore commenté cette affirmation. 

    Depuis plusieurs années, la Somalie mène une guerre contre le mouvement islamiste al-Chabab, qui a été fondé au début de l’année 2004. Ce mouvement armé, idéologiquement affilié à al-Qaïda, a mené de nombreuses opérations qui ont fait des centaines de morts.

  • Somalie : Sept morts dans un attentat-suicide dans un centre de formation militaire

    Imprimer

    Une source sécuritaire somalienne a affirmé, dimanche 25 septembre 2022, qu'au moins sept personnes avaient été tuées et neuf autres blessées dans un attentat-suicide à l'entrée d'un centre de formation militaire à l'ouest de la capitale, Mogadiscio, et revendiqué par le mouvement islamique "Al-Shabab".

    Le kamikaze qui portait une ceinture explosive s'est fait exploser lors d'un rassemblement de nouvelles recrues à l'entrée du centre de formation militaire".

    Le mouvement islamique "Al-Shabab" a revendiqué l'attentat contre le centre de formation, selon le site "Somali Mimo" qui lui est affilié.

    Le site Internet islamiste cite le porte-parole des opérations, Abdulaziz Abu Musab, qui a déclaré qu'une opération avait visé le centre de formation militaire au moment de l'inscription des nouvelles recrues, ce qui a fait des victimes parmi elles, sans mentionner leur nombre.

    Depuis des années, la Somalie mène une guerre contre le mouvement islamique "Al-Shabab", fondé au début de 2004. Il s'agit d'un mouvement armé, idéologiquement affilié à Al-Qaïda, et il a mené de nombreuses opérations terroristes qui ont fait des centaines de morts.

  • Somalie : L'armée somalienne neutralise dix islamistes al-Shabab

    Imprimer

    L'armée somalienne a annoncé, jeudi 22 septembre 2022, la neutralisation de dix membres du mouvement islamiste "al-Shabab", lors d'une opération de sécurité qui a eu lieu dans la région de Galguduud, dans l'Etat de Galmudug, dans le centre du pays.

    Le chef d'état-major somalien Adwa Yusuf Raghi, a déclaré à la radio publique, que "des unités de l'armée somalienne ont lancé une opération de sécurité visant la ville de Sin Tago et ses environs après avoir reçu des informations affirmant la présence d'éléments d'Al-Shabab.

    "L'opération anti-terroriste a fait dix morts dans les rangs du Mouvement, tandis que ses bastions ont été détruits pendant l'opération'', a-t-il précisé.

    Vendredi 23 septembre, l'armée nationale a encore tué 15 islamistes al-Shabab dans le village de Sinadhaqa, toujours dans la région de Galguduud, après que les islamistes eurent tenté d'attaquer le village récemment libéré par l'armée.

    Le gouvernement somalien a mobilisé, au cours de cette semaine, des dizaines d'unités de l'armée dans l'État de Galmudug pour renforcer les fronts de combat.

    Certains États fédéraux du pays sont le théâtre d'opérations sécuritaires menées par les forces gouvernementales, en coopération avec des milices claniques armées, contre les combattants islamistes Al-Shabab, qui ont entraîné de lourdes pertes dans les rangs de l’organisation djihadiste, affirment des sources sécuritaires.

    La Somalie mène, depuis plusieurs années, une guerre contre le mouvement armé Al-Shabab, fondé au début de l'année 2004, idéologiquement affilié à Al-Qaida, et qui a revendiqué de nombreuses opérations terroristes ayant coûté la vie à des centaines de personnes.

  • Somalie : Le chef d'état-major de l'armée annonce la mort de 45 islamistes Al-Shabaab

    Imprimer

    FbtfTYrWQAAvZfl.jpegLe chef d'état-major somalien a annoncé, dimanche 18 septembre 2022, que 45 militants islamistes Al-Shabaab avaient été tués lors d'opérations sécuritaires menées dans la région de Hiraan, dans l'État central de Hirshabelle.

    Adwa Yusuf Raghi, a déclaré à la radio publique "Voix de l'armée" (codka ciidanka) que "des unités des forces armées somaliennes avaient mené des opérations sécuritaires dans plusieurs villes, dont la ville de Yusman, dans la région de Hiraan (État d'Hirshebelle), au centre de la Somalie".

    Il a ajouté que les opérations sécuritaires avaient permis de neutraliser 45 combattants islamistes al-Shabaab. Le chef d'état-major n'a pas fait mention de pertes dans les rangs de l'armée au cours de ces opérations.

    Raghi a précisé que les opérations menées par les forces gouvernementales dans la province de Hiraan allaient se poursuivre pour "vaincre le terrorisme dans ces régions."

    Certains États fédéraux somaliens sont le théâtre d'opérations sécuritaires menées par les forces gouvernementales, en coopération avec des milices claniques armées, contre les islamistes Al-Shabaab, qui ont entraîné de lourdes pertes dans les rangs de l’organisation islamiste, affirment des sources sécuritaires.

    La Somalie mène, depuis plusieurs années, une guerre contre le mouvement armé islamiste Al-Shabaab, fondé au début de l'année 2004, idéologiquement affilié à Al-Qaida, et qui a revendiqué de nombreuses opérations terroristes ayant coûté la vie à des centaines de personnes.

    Attaque de l'Etat islamique à Mogadiscio
    L'Etat islamique Somalie (Ubnaa ul-Calipha) a fait exploser un IED (Improvised Explosive Device) au passage du véhicule d'un officier des services du renseignement somalien, endommageant le véhicule et blessant les personnes à bord. L'attentat a eu lieu dans la zone Shibis de Mogadiscio.FdBKfhUXwAMy7CX.png

     

  • Somalie: 18 membres du mouvement islamique « al-Shabaab » neutralisés par l'armée dans le centre du pays

    Imprimer

    Dix-huit membres du mouvement islamique armé al-Shabaab ont été tués et d'autres blessés lors d'une opération sécuritaire menée dans la région de Hiraan, dans l'État de Hirshabelle (centre) ont rapporté, jeudi 15 septembre 2022, les médias somaliens.

    La radio publique « Voix de l’Armée » a fait savoir, citant une source sécuritaire sous couvert de l’anonymat, que les forces spéciales de l'armée ont mené une opération sécuritaire, dans la ville de Buqdaqable.

    « Les forces spéciales ont réussi à neutraliser 18 terroristes d’al-Shabaab et détruit des positions militaires du mouvement islamique dans la ville de Buqdaqable, située à 40 km de la ville de Buulobarde », a précisé le média.

    Les États d'Hirshabelle (sud) et de Galmudug (centre) sont le théâtre d'opérations anti-terroriste menées par les forces gouvernementales avec le concours des milices tribales armées, contre al-Shabaab.

    Le 24 août dernier, le président somalien, Hassan Cheikh Mohamoud, avait appelé son peuple à se préparer à une « guerre totale et sans répit contre le terrorisme », en allusion aux islamistes « d'al-Shabaab ».

    Depuis des années, la Somalie mène une guerre contre les islamistes d’al-Shabaab. Créé au début de 2004, cette organisation affiliée idéologiquement à « Al-Qaïda », a revendiqué de nombreuses opérations terroristes qui ont fait des centaines de morts.

  • Somalie : Les islamistes al-Shabab exécutent 5 personnes accusées d'espionnage

    Imprimer

    Les islamistes al-Shabab ont exécuté cinq hommes dans la ville d'al-Jilib dans la moyenne Jubba. al-Shabbab les accusait d'avoir partagé des renseignements avec le Commandement Américain pour l'Afrique (Africom) qui soutient  l'Armée Nationale Somalienne dans sa lutte contre les islamistes.

    Les exécutions ont eu lieu dimanche 4 septembre 2022. Habituellement, les jugements sont tenus sans possibilité pour les accusés de se défendre et sans appel.

    Ce n'est pas la première fois que les islamistes exécutent des personnes qu'ils soupçonnent de collusion avec les forces de sécurité. Le nombre de personnes exécutées  se monte à 18 depuis le mois de juillet, dont 13 pour les mêmes raisons.

    La ville de Jilib est la base principale du groupe islamiste lié à al-Qaïda mais il n'a toujours pas réussi à expulser les militaires de leur base.

  • Somalie : 19 morts dans l'attaque des islamistes Al-Shabab contre des véhicules de transport en commun

    Imprimer

    19 personnes ont été tuées, à la suite d'une attaque menée par des combattants du mouvement islamiste "Al-Shabab", contre des véhicules de transport en commun dans la région centrale de Hiraan.

    L'agence de presse somalienne, citant un notable local, Elmi Mohamed Berri, a déclaré : "Les terroristes ont arrêté un groupe de véhicules de transport en commun, dans la zone "Afer Erdoud", à 25 kilomètres de la ville de "Beledweyne", puis ils ont ouvert le feu sur les passagers civils, ce qui a fait 17 morts (19, selon un dernier bilan), dont des femmes et des enfants.

    Il a précisé que les véhicules étaient partis de "Beledweyne" en direction de la zone "Mahas", où ils transportaient des denrées alimentaires.
    FbtfTYrWQAAvZfl.jpeg