al-Sakar (province d'Anbar)

  • Irak : Des dizaines de soldats irakiens tués et blessés lors d'une attaque de Daech au véhicule kamikaze contre un convoi de l'armée dans la provinde d'Anbar

    Imprimer

    Le 12 septembre, les jihadistes de l'Etat islamique ont ciblé un convoi de l'armée irakienne dans la province occidentale d'al-Anbar à l'aide d'un engin explosif improvisé transporté par véhicule (VBIED).

    L'agence de presse du groupe terroriste, Amaq, a déclaré que l'attaque avait eu lieu à al-Sakar, à l'ouest de la ville de Ramadi. Le VBIED, qui était garé sur le bord de la route, a explosé au passage du convoi qui transportait des troupes pour une opération de ratissage dans la région.

    Selon Amaq, 20 membres des services irakiens, dont au moins deux officiers, ont été tués ou blessés lors de l'attaque. Huit véhicules militaires ont également été détruits.

    Irak : Des dizaines de soldats irakiens tués et blessés lors d'une attaque de Daech au véhicule kamikaze contre un convoi de l'armée dans la provinde d'Anbar
    Le 12 septembre, les jihadistes de l'Etat islamique ont ciblé un convoi de l'armée irakienne dans la province occidentale d'al-Anbar à l'aide d'un engin explosif improvisé transporté par véhicule (VBIED).

    L'agence de presse du groupe terroriste, Amaq, a déclaré que l'attaque avait eu lieu à al-Sakar, à l'ouest de la ville de Ramadi. Le VBIED, qui était garé sur le bord de la route, a explosé au passage du convoi qui transportait des troupes pour une opération de ratissage dans la région.

    Selon Amaq, 20 membres des services irakiens, dont au moins deux officiers, ont été tués ou blessés lors de l'attaque. Huit véhicules militaires ont également été détruits.

    L'etat islamique a également visé un véhicule de l'armée irakienne à l'ouest de la ville de Rutba, dans l'ouest de l'Irak, avec un engin explosif improvisé. Un officier et trois soldats auraient été tués dans l'attaque.

    Les jihadistes de l'Etat islamique sont très actifs à al-Anbar, dont le désert est connu pour être le bastion historique du groupe terroriste en Irak.

    Les opérations répétées des forces gouvernementales irakiennes dans la province d'al-Anbar ont infligé quelques pertes aux restes de Daech dans la région. Cependant, elles n'ont pas réussi à mettre fin à la présence du groupe dans ce secteur.

    Voir la vidéo de l'attaque (Etat islamique)