Al-Qarara (à l'est de Khan Younes)

  • Gaza/Israël : Deux roquettes tirées sur Israël depuis Gaza - Israël riposte

    Imprimer

    Deux roquettes ont été tirées jeudi vers Israël depuis l'enclave palestinienne de Gaza, a indiqué l'armée israélienne sans faire état de victime ou de dégât.

    Les sirènes d'alarme ont retenti à 22H11 à Ashkelon, ainsi que dans le kibboutzim Yad Mordechai, Karmia, Nativ ha-Asara dans la région du sud d'Israël, limitrophe de la bande de Gaza, après un tir qui n'a pas été revendiqué dans l'immédiat. L'une des roquettes a été "interceptée par le système de défense aérienne Dôme de fer", a indiqué l'armée, sans fournir de précisions sur le second projectile. Le dernier tir de roquette contre le territoire israélien depuis l'enclave palestinienne remonte à mardi. La bande de Gaza est gouvernée par le mouvement islamiste armé Hamas et soumise à un strict blocus israélien. Le Hamas et l'Etat hébreu se sont livré depuis 2007 trois guerres et des échanges de tirs ont lieu de manière sporadique.

    Selon des informations de Gaza, le tir des roquettes aurait été effectué par le Jihad islamique.

    Riposte israélienne
    Dans la nuit du jeudi 22 au vendredi 23 octobre, les Forces de défense israéliennes, en réponse à la tentative d'attaque à la roquette sur Ashkelon. Elles ont attaqué les installations du Hamas dans la bande de Gaza.

    Le bureau de presse de Tsahal a déclaré que des avions de l'armée de l'air israélienne avaient frappé une installation d'armes et l'infrastructure souterraine du Hamas.

    L'agence Safa , basée à Gaza, confirme que des avions sans pilote de Tsahal ont tiré deux missiles sur une cible à Nusseirat, dans la partie centrale du secteur, puis que des avions israéliens ont tiré deux autres missiles sur la même cible. Des drones israéliens ont ensuite attaqué des cibles dans la région d'Al-Amur d'Al-Fahari, à l'est de Khan Younis (partie sud du secteur), après quoi des avions de Tsahal ont attaqué la même cible. En outre, des hélicoptères et des avions militaires israéliens ont attaqué la zone d'Abou Haddaf à Al Qarar, à l'est de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza. Sur la base des informations disponibles, des dommages importants ont été causés. Il n'y a aucune information sur des victimes éventuelles.

     

  • Gaza/Israël : Tsahal riposte à la poursuite de la "terreur de feu" et tire sur des positions du Hamas à Gaza

    Imprimer

    Dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 août, des chars israéliens ont tiré sur des positions des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, dans la bande de Gaza, a rapporté le service de presse de Tsahal. Les frappes étaient en réponse à l'incessante «terreur du feu» et aux provocations à la frontière, a souligné l'armée.
    L'agence Safa à Gaza confirme que des obus ont été tirés par des chars de Tsahal sur des postes d'observation du Hamas à l'est de la ville d'Al-Qarara, à l'est de Khan Younes, dans le sud du secteur, et également à l'est du village de Juhr al-Dik, à l'est du camp Al-Bureij, au centre du secteur.
    Aucune victime n'a été signalée mais des dégâts ont été constatés.
    Un état de tension à la frontière
    Il règne dans la bande de Gaza une atmosphère de tension, avec le lancement continu de ballons incendiaires par les Palestiniens et la riposte quotidienne de l'armée israélienne qui bombarde des cibles à l'intérieur de la bande.
    Mardi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a menacé le Hamas d'intensifier ses attaques sur la bande de Gaza, en réponse si les lancements des ballons incendiaires se poursuivent.
    Les lanceurs des ballons incendiaires disent agir pour forcer Israël à alléger le siège imposé à la bande de Gaza depuis 2007, ce qui a entraîné une détérioration des conditions de vie de la population.
    Israël a récemment fermé le point de passage de Kerem Shalom, le seul passage commercial avec la bande de Gaza. Il a également interdit les livraisons de carburant à la bande et la pêche au large de Gaza.