AL-QAÏDA

  • Somalie : Les jihadistes d'al-Shabab revendiquent deux attaques en un jour

    Imprimer

    Une explosion a frappé un restaurant dans la ville de Baidoa, dans le sud du pays, tuant 4 personnes, tandis qu'un kamikaze, à bord d'une voiture piégée, s'est fait exploser près du port de la capitale, Mogadiscio, blessant 5 policiers. Les deux attaques, qui ont eu lieu presque simultanément, ont toutes deux été revendiquées par l'organisation al-Shabaab le dimanche 5 juillet.
    Le restaurant a été attaqué par une bombe télécommandée au moment où les clients étaient attablés pour déjeuner. En plus des 4 morts, plusieurs clients ont été blessés.Peu après, à Mogadiscio, un kamikaze s'est fait exploser près de l'entrée du siège de l'autorité importatrice. L'homme a réussi à traverser le poste de contrôle de sécurité avant que les policiers n'ouvrent le feu sur le véhicule, qui a explosé devant les portes. Le porte-parole du ministère somalien de l'information, Ismail Mukhtar, a déclaré que 5 policiers avaient été blessés.
    Le dernier attentat suicide a eu lieu dans la capitale le 23 juin. A cette occasion, au moins 3 personnes, dont le kamikaze, ont été tuées lors d'une attaque menée près de la plus grande base militaire turque à l'étranger. La base a été construite en 2017. La présence turque dans le pays est fortement contestée par les militants islamistes al-Shabaab. Le groupe mène des attaques contre des cibles civiles et militaires et le but de sa révolte est de chasser les forces étrangères du pays et de renverser le gouvernement de Mogadiscio, soutenu par les Nations unies, pour prendre le pouvoir et imposer sa propre vision de la loi islamique, la charia.
    A cette occasion, au moins 3 personnes, dont le bombardier, ont été tuées lors de l'offensive menée près de la plus grande base militaire d'outre-mer de Turquie, construite en 2017. La présence turque dans le pays est fortement contestée par les militants islamistes d'al-Shabaab. Le groupe est utilisé pour mener des attaques contre des cibles civiles et militaires et le but de sa révolte est de chasser les forces étrangères du pays et de renverser le gouvernement de Mogadiscio, soutenu par les Nations unies, pour prendre le pouvoir et imposer sa propre vision de la loi islamique, la charia.
    Al-Shabaab, qui signifie "les jeunes" en arabe, est une organisation jihadiste somalienne fondée en 2006 et affiliée à Al-Qaïda. Diverses régions du pays, mais surtout la capitale, sont régulièrement touchées par les attaques des militants de l'organisation.Les djihadistes du groupe ont été chassés de Mogadiscio en 2011 mais, malgré la présence de l'AMISOM, une armée de l'Union africaine d'environ 20 000 hommes, et malgré l'augmentation des raids aériens des États-Unis, les djihadistes se sont montrés incroyablement résistants. Après leur retrait en 1994, les troupes américaines sont retournées en Somalie en janvier 2007.
    Le rapport sur le terrorisme publié en 2018 par le gouvernement américain, tout comme le rapport de 2017, cite la Somalie comme un refuge pour le terrorisme en Afrique, tout comme la région du lac Tchad et la zone transsaharienne. Le rapport indique que les terroristes somaliens utilisent différentes régions du pays pour planifier et exécuter des attaques en raison de l'incapacité des forces de sécurité locales à mettre en œuvre des réformes et à adopter des lois pour renforcer la défense de la Somalie. En février 2017, le président Mohamed Abdullahi Mohamed a déclaré l'état de guerre contre le groupe terroriste.

  • Frontlive-Chrono: Récapitulatif des principaux évènements du Moyen Orient, Afrique du nord et Sahel du 14 mars 2019

    Imprimer

    Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le jeudi 14 mars 2019.


    Abonnement nécessaire pour lire les articles ci-dessous
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois / 12€ par mois

     

    FRANÇAIS

    • Afghanistan : 31 insurgés tués dans des frappes aériennes – Abonnés
    • Algérie – Le pouvoir tente de reprendre le contrôle – Évènements minute par minute – Abonnés
    • Indonésie: l’épouse du terroriste Abou Hamzah se fait sauter à Sibolga au moment de son arrestation – Abonnés
    • Maroc: Démantèlement d’une cellule de l’Etat islamique qui tentait de planifier des attentats – Abonnés
    • Philippines: Les combats entre l’armée philippine et l’Etat islamique font rage à Datu Piang (île de Mindanao) – Abonnés
    • Syrie : Nouvelle reddition de centaines de jihadistes à Baghouz – Abonnés
    • Syrie : l’armée de l’air russe attaque Idlib, des dizaines de morts et de blessés – Abonnés

     

    ENGLISH

    • Afghanistan: 31 insurgents killed in air strikes – Subscribers
    • Algeria – The power launches its media counter-offensive – Events Minute by minute – Subscribers
    • Indonesia: Terrorist Abu Hamzah’s wife blows herself up in Sibolga at the time of her arrest – Subscribers
    • Morocco: Dismantling of an Islamic state cell that was planning attacks in the Kingdom – Subscribers
    • Philippines: Fighting between the Philippine army and the Islamic state rages in Datu Piang (Mindanao Island) – Subscribers
    • Syria: ISIS Militants, Families Surrender in Baghuz – Subscribers
    • Syria: Russian Air Force attacks Idlib, dozens killed and wounded – Subscribers

     

    العربية (ARABIC)

    سوريا: 13 قتيلاً في ضربات روسيّة هي الأولى على إدلب منذ الاتفاق الروسي التركي
    سوريا: 
    استسلام عشرات الدواعش وأسرهم.. وقسد تتوغل في الباغوز
    المغرب
     يفكك خلية موالية لداعش سعت للتخطيط لعمليات إرهابية

    ESPAÑOL

    • Afganistán: 31 insurgentes muertos en ataques aéreos – Suscriptores
    • Argelia: El poder intenta convencer a los argelinos de una crucial movilización – Suscriptores
    • Filipinas: Violentos combates entre el ejército filipino y el Estado islámico en Datu Piang (isla de Mindanao)
    • Filipinas: Violentos combates entre el ejército filipino y el Estado islámico en Datu Piang (isla de Mindanao) – Suscriptores
    • Indonesia: La esposa del terrorista Abu Hamzah se hizó explotar con su niño en Sibolga en el momento de su detención – Suscriptores
    • Marruecos: Desmantelamiento de una célula del Estado islámico que intentaba planear ataques – Suscriptores
    • Siria: Rendición de cientos de yihadistas en Baghuz – Suscriptores
    • Siria: La Fuerza Aérea Rusa ataca a Idlib, decenas de muertos y heridos – Suscriptores

     

    INDONESIA

    • Indonesia: Istri Terduga Teroris Abu Hamzah di Sibolga Meledakkan Diri – Masuk

     

    ITALIANO

    • Afghanistan: 31 ribelli uccisi in attacchi aerei – Abbonati
    • Algeria: il potere cerca di convincere gli algerini di una mobilitazione cruciale – Abbonati
    • Filippine: violenti combattimenti tra l’esercito filippino e lo stato islamico infuria a Datu Piang (isola di Mindanao) – Abbonati
    • Indonesia: la moglie e il bambino del terrorista Abu Hamzah sono esplosi a Sibolga al momento del suo arresto – Abbonati
    • Marocco: Smontaggio di una cellula di stato islamica che cercava di pianificare gli attacchi – Abbonati
    • Siria: Capitolazione di centinaia di jihadisti a Baghouz – Abbonati
    • Siria: l’aviazione russa attacca Idlib, decine di morti e feriti – Abbonati

     

    PORTUGUÊS

    • Afeganistão: 31 rebeldes mortos em ataques aéreos – Assinantes
    • Argélia: O poder tenta convencer os argelinos de uma mobilização crucial – Assinantes
    • Filipinas: Violentos combates entre o exército filipino e o Estado Islâmico em Datu Piang (Ilha de Mindanao) – Assinantes
    • Indonésia: A esposa do terrorista Abu Hamzah explodiu-se com seu filho em Sibolga no momento de sua prisão – Assinantes
    • Marrocos: desmantelamento de uma célula do estado islâmico que tentava planear ataques – Assinantes
    • Síria: Centenas de jihadistas em Baghouz renderam-se – Assinantes
    • Síria: Força Aérea Russa ataca Idlib, dezenas de mortos e feridos – Assinantes

     

    РУССКИЙ ЯЗЫК

    • Афганистан: 31 мятежник погиб в авиаударах — Подписчики
    • Алжир — Власть пытается вернуть контроль — события минуты за минутой — Подписчики
    • Индонезия: Жена и ребенок террориста Абу Хамзы взорвались в Сиболге во время ареста — Подписчики
    • Марокко: Ликвидация ячейки Исламского государства, которая пыталась спланировать атаки — Подписчики
    • Сирия: Сдача сотен джихадистов в Багхазе — Подписчики
    • Сирия: Pоссийские ВВС атаковали Идлиб, десятки убитых и раненых — Подписчики

    ptolemee@belliard74.com


     

     

  • Newsletter du site Frontlive-Chrono du vendredi 18 janvier 2019

    Imprimer

    Bulgarie: 43 personnes arrêtées au cours d’une opération antiterroriste

     

    Gaza : 30 Palestiniens blessés par des tirs israéliens

     

    Libye: La « Force de protection de Tripoli » désobéira au Conseil présidentiel libyen

     

    Libye: un dirigeant libyen d’el-Qaëda tué dans le Sud

     

    Mali: 15 jihadistes tués dans des frappes aériennes françaises

     

    Norvège : la police enquête sur un possible « acte de terrorisme »

     

    Syrie : 11 morts dans un attentat visant un groupe jihadiste à Idleb

     
    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois
     
     

  • https://www.frontlive-chrono.com du samedi 10 novembre 2018

    Imprimer

    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois 

    Conseil aux abonnés : N'oubliez pas de cocher sur la case "rester connecté" pour ne pas avoir à inscrire votre nom d'utilisateur et votre code à chaque fois que vous désirez accéder à Frontlive-Chrono

    Lire la suite

  • Belgique : Fouad Belkacem : Un dirigeant islamiste dépouillé de sa nationalité belge

    Imprimer

    PAR JEAN-RENÉ BELLIARD LE - 

    Article publié en AnglaisAllemand, Espagnol, Italien, Néerlandais

    Belkacem Fouad.jpgL’islamiste emprisonné Fouad Belkacem, dont le groupe « Sharia4Belgium » a envoyé des dizaines de jihadistes en Syrie, a été privé de sa citoyenneté belge et risque la déportation vers le Maroc.
    La cour d’appel d’Anvers a jugé qu’il avait gravement manqué à ses devoirs de citoyen.
    Belkacem a été emprisonné en 2015 pour avoir dirigé un groupe terroriste, dont beaucoup de recrues ont rejoint le groupe jihadiste État islamique.
    Comparé au nombre d’habitants les Belges ont été les plus nombreux à rejoindre la Syrie pour faire le jihad que dans tout autre État membre de l’UE.
    Certains de ceux qui sont rentrés en Europe ont été impliqués dans les attentats de Paris en 2015 et dans les attentats de Bruxelles de mars 2016.
    « Sharia4Belgium » a été créé par Belkacem à Anvers. Le groupe a recruté les premiers combattants belges avant d’être dissous.
    Il s’est inspiré d' "Islam4UK", un groupe autrefois dirigé par Anjem Choudary, un prédicateur radical qui a été libéré d’une prison britannique le 19 octobre. Lors du procès de Belkacem en 2015, il est apparu qu’il avait co-fondé Sharia4Belgium peu de temps après avoir visité une mosquée à Londres.
    Un autre groupe connu sous le nom de « réseau Zerkani » a recruté des jihadistes, comme le terroriste Abdelhamid Abaaoud et le poseur de bombes Najim Laachraoui, originaire de la région de Molenbeek à Bruxelles.
    Après avoir été condamné à 12 ans de prison, les autorités belges ont commencé à préparer la suppression de sa nationalité. Possédant la double nationalité, il conserve la nationalité marocaine.
    Le ministre belge des Migrations, Theo Francken, s’est félicité de la décision de déposséder Belkacem de sa nationalité belge, mais a ajouté qu’une telle mesure devrait être automatique après toute condamnation pour terrorisme.
    Le retrait de la nationalité aux jihadistes ayant la double nationalité demeure controversé. La France a annoncé son intention d’introduire cette politique après les attentats de novembre 2015, mais a renoncé l’année suivante.
    Belkacem n’est pas le premier Belge lié au terrorisme à perdre sa nationalité. Malika el-Aroud a été dépouillée de sa citoyenneté en 2017 pour avoir dirigé un groupe lié à Al-Qaïda.
    Belkacem peut encore faire appel de la décision devant le tribunal belge de dernier ressort, la Cour de cassation ou la Cour européenne de justice.
    Son avocate, Liliane Verjauw, a déclaré qu’il n’avait plus aucun lien avec le Maroc et se considérait belge.
    « Sa famille est ici depuis 50 ans, depuis trois générations. Sa nationalité belge fait partie de son identité « , dit-elle.

    Lire la suite