Al-Mohseni Badr (chef salafiste d'Aden)

  • Yémen : Affrontements entre les forces soutenues par les EAU et les salafistes à Aden

    Imprimer

    Aux premières heures du lundi matin 24 août, des affrontements ont éclaté entre les forces du Conseil de Transition du Sud (CTS) soutenues par les Émirats arabes unis et les salafistes dans la province d'Aden, dans le sud du Yémen, selon une source de sécurité gouvernementale.

    La source a déclaré que "les forces du Conseil de transition du Sud ont tenté d'investir la maison du chef salafiste Badr Al-Mohseni (un officier des forces de la "ceinture de sécurité" du CTS de la côte ouest ), dans le quartier hachid de Mansoura, dans le gouvernorat d'Aden.

    Il a ajouté que "pour protéger la maison, certains habitants du quartier et des groupes salafistes se sont rassemblés et se sont affrontés avec les forces du CTS. Les deux parties ont fait usage de divers types d'armes légères et semi-lourdes".

    Les résidents locaux ont déclaré que les affrontements avaient provoqué la panique parmi les habitants du quartier.

    Selon les témoignages d'habitants, les affrontements ont causé des dégâts à plusieurs maisons, mais on ignore encore si les affrontements ont fait des victimes.

    Les autorités locales n’ont fait aucun commentaire sur ces affrontements.

    Aden, la capitale intérimaire yéménite, est le théâtre de nombreux incidents sécuritaires et d'assassinats depuis que le Conseil de transition du Sud (CTS) a proclamé en avril dernier l'administration autonome des gouvernorats du sud, avant d'y renoncer, après que la coalition arabe ait annoncé l'accélération de l'application de l'accord de Riyad à la fin du mois de juillet dernier.