Beit Hanoun

  • Gaza/Israël : En réponse au bombardement de Nativ Ha'asara, l'armée de l'air de Tsahal a attaqué une installation du Hamas à Gaza

    Imprimer

    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté qu'en réponse au bombardement matinal du village de Nativ a-Asara, l'armée de l'air israélienne avait attaqué un poste de contrôle et d'observation du Hamas dans le nord de la bande de Gaza.

    La chaîne de télévision palestinienne Al-Aqsa a rapporté que l'armée israélienne avait bombardé un terrain vague à l'est de Beit Hanoun. Dans le même temps, l'agence Shehab a tweeté que la cible de l'attaque était un poste de commandement sur le terrain.

    Le "Centre d'information palestinien" du Hamas a écrit qu'il y avait des rapports de résidents locaux sur des bruits émis par les avions de Tsahal. Dans le même temps, l'agence Shehab a écrit que les frappes avaient été menées par des drones.

    La station de radio israélienne "Kan Bet" a rapporté que la cible avait également été tirée par des canons de char.

    Avant de rendre compte des actions de l'armée de l'air dans la bande de Gaza, le service de presse des Forces de défense israéliennes a distribué une photographie d'un étui de cartouche usagé, qui a été retrouvé il y a quelque temps à Nativ Ha'asara après un bombardement matinal depuis la bande de Gaza , entraînant de légers dégâts matériels dans un atelier de production.

  • Gaza/Israël : Echange de tirs 

    Imprimer

    Dans l'après-midi du vendredi 17 juin, près du poste de contrôle d'Erez, à la frontière nord de la bande de Gaza, l'armée israélienne a effectué des tirs d'avertissement pour tenter de repousser les habitants du secteur qui tentaient de s'approcher d'un ballon d'observation des Forces de Défense Israéliennes (FDI) qui avaient atterri de leur côté de la frontière.

    La direction du Hamas a déclaré que le ballon était entre les mains de ses militants et remis aux "ingénieurs". Le ballon était muni de six caméras avec une vue à 360 degrés, dont trois avec des imageurs thermiques, ainsi qu'une caméra anti-buée.

    Le service de presse de Tsahal précise que le ballon n'a pas été abattu. Il s'agit d'une erreur technique. Il n'y a aucun risque de fuite d'informations, affirme l'armée. Une enquête a commencé.

    Selon des informations provenant de Gaza, l'armée israélienne a également tiré sur un poste d'observation de militants du Hamas près de Beit Hanoun.

    Tôt, samedi matin, une roquette a été tirée de Gaza vers Ashkelon et a été interceptée par le système de défense aérienne Iron Dome, informe Tsahal. En réponse, l'armée israélienne a frappé un site de fabrication d'armes et 3 autres postes militaires du Hamas à Gaza. 

    Aucune victime n'a été signalée lors de cet incident.

  • Israël/gaza : Frappes israéliennes sur Gaza après des tirs de roquettes - Les Palestiniens tirent des missiles anti-aériens contre les hélicoptères israéliens

    Imprimer

    Dans la nuit du dimanche 2 janvier, l'armée de l'air et des chars de Tsahal ont lancé une série d'attaques contre des cibles dans la bande de Gaza en réponse aux récentes attaques à la roquette sur Tel-Aviv. Des avions et des hélicoptères ont tiré des roquettes sur des positions de missiles contre des positions du Hamas dans le sud de la bande de Gaza. Des chars ont tiré sur des positions de militants du Hamas à la frontière de la bande de Gaza.

    L' armée israélienne a lancé une attaque peu après minuit, selon Safa , une agence basée à Gaza. Premièrement, des avions israéliens ont attaqué une installation militante à l'ouest de Khan Younis, dans la partie sud du secteur. Au moins 10 roquettes ont été tirées sur l'installation d'Al-Qadisiyah à l'ouest de Khan Younis. Après cela, de l'artillerie ou des chars ont tiré sur les positions des militants à l'ouest de Beit Lahiya et près de Beit Hanoun, au nord du secteur. Des dégâts importants ont été causés, il n'y a aucune information sur les personnes tuées ou blessées.

    Samedi matin, deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza étaient tombées en mer Méditerranée, au large de la métropole israélienne de Tel-Aviv. Les sirènes d'alarme n'avaient pas été déclenchées et le système d'interception des roquettes n'avait pas été actionné, avait précisé l'armée israélienne dans un communiqué.

    Les combattants du Hamas utilisent des MANPADS contre des hélicoptères israéliens lors de l'attaque de nuit
    La chaîne de télévision Al-Aqsa, propriété du Hamas, rapporte que lors de l'attaque nocturne de l'armée de l'air israélienne dans la bande de Gaza, des combattants du Hamas ont utilisé des MANPADS (système anti-missile portable) pour tirer deux missiles sur des hélicoptères israéliens.

    L'agence Safa, dont le bureau est situé à Gaza, écrit que le bombardement a été effectué à partir de MANPADS SAM-7 . Apparemment, cela fait référence au système de missile anti-aérien soviétique portable "Strela-2" ou à son analogue (peut-être les MANPADS Sakr de fabrication égyptienne ou les MANPADS chinois Hunying-5).

    Sur la base des informations disponibles, les tirs de MANPADS n'ont pas atteint les hélicoptères israéliens.

    Les combattants du Hamas ont testé de nouveaux missiles à l'occasion de l'attaque de Tsahal
    Le journal Al-Risala, l'organe de presse du Hamas, écrit que dans la nuit du 2 janvier, lors des frappes de Tsahal sur des cibles dans la bande de Gaza, des militants des Brigades Ezzedine al-Qassam ont testé de nouveaux missiles, les tirant vers la mer. Ainsi, note la publication, le Hamas a démontré sa volonté d'escalade.

     

     

  • Israël/Gaza : Un Israélien blessé par balle et riposte israélienne

    Imprimer

    L'armée israélienne a riposté par des tirs d'artillerie, ce mercredi 29 décembre 2021 dans l'après-midi, après qu'un Israélien ait été blessé par les tirs d'un tireur d'élite palestinien à la frontière orientale de la bande de Gaza.

    L'agence Safa, basée à Gaza, rapporte que des chars israéliens ont tiré sur les « postes de commandement de terrain de Hama al-Tugur » : trois cibles ont été attaquées à l'est des zones d'Al-Zaytun, Hajar al-Dik et Beit Lahia (partie nord du secteur).

    Le correspondant de "Amad Media" a indiqué que 3 agriculteurs ont été blessés par les bombardements d'artillerie israéliens sur des points militaires au nord de Beit Lahia et Beit Hanoun.

    Les médias palestiniens ont rapporté que la marine israélienne avait tiré des bombes assourdissantes et des balles réelles dans le nord de la bande de Gaza, mais aucun blessé n'a été signalé.

    L'armée israélienne a déclaré que son artillerie avait bombardé un poste appartenant aux Brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche armée du Hamas, au sud-ouest de la ville de Gaza, en réponse au tir d'un tireur d'élite palestinien en direction d'un Israélien sous contrat avec l'armée. Le blessé est un employé civil du ministère de la Défense qui répare les barrières à la frontière de Gaza.

    L'armée a confirmé qu'un sous-traitant Israélien  avait reçu une balle dans le pied tirée par un tireur d'élite palestinien à l'ouest du kibboutz Alumim, dans le nord de la bande de Gaza. Le blessé a été transporté à l'hôpital Barzilai d'Ashkelon.

     

     

  • Gaza/Israël : Tsahal attaque des cibles du Hamas à Gaza en réponse à un tir de missile

    Imprimer

    Un missile a été tiré de la bande de Gaza vers Israël vers 22h50 le vendredi 10 septembre, peu de temps après que l'arrestation à Nazareth de deux des six évadés palestiniens ait été connue. L'alarme a sonné sur le territoire du Conseil régional d'Eshkol. Le système de défense antimissile Iron Dome a intercepté le missile. Une femme a été blessée alors qu'elle se précipitait vers un refuge. Elle a été emmenée à l'hôpital Soroka de Beer Sheva.

    Le Hamas n'a pas assumé la responsabilité des tirs de roquettes, mais Tsahal a souligné que « le Hamas est responsable de tout ce qui se passe dans la bande de Gaza ».

    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté qu'en réponse au tir du missile, une frappe a été lancée contre trois infrastructures du Hamas, qui contrôle le secteur.

    Un nid de mitrailleuses, un entrepôt près d'une école et d'une mosquée, et une installation de production de béton pour la construction de tunnels ont été attaqués par l'armée israélienne.

    L'agence Safa , dont le siège est à Gaza, rapporte que les avions israéliens ont attaqué une cible à l'est de Beit Hanoun (nord de la bande de Gaza) ; puis l'installation d'Al-Qastal sur la rue Salah al-Din dans la ville de Dir al-Balah (au centre de la bande de Gaza), ce qui a également endommagé des maisons voisines et provoqué un incendie ; par la suite, plusieurs roquettes ont été tirées sur le site d'Al-Quds à l'ouest de Khan Younes (dans la partie sud de la bande de Gaza).

  • Gaza/Israël : Frappes israéliennes sur Gaza après des lancers de ballons incendiaires

    Imprimer

    Israël a affirmé avoir mené des frappes aériennes sur la bande de Gaza tôt dimanche après des lancers de ballons incendiaires vers le territoire israélien depuis l'enclave palestinienne.

    "Les raids ont visé un complexe militaire du Hamas utilisé pour la fabrication d'armes et pour des entraînements ainsi que l'entrée d'un tunnel militaire près de Jabalia", selon un communiqué de l'armée israélienne. "Les frappes étaient en représailles aux lancers de ballons incendiaires par le Hamas sur le territoire israélien et aux violentes émeutes qui ont eu lieu hier" samedi, selon le communiqué.

    L'agence Safa , basée à Gaza, rapporte que des avions de guerre israéliens ont attaqué à deux reprises les installations du Hamas à Salah ed-Din, au sud de la ville de Gaza, tirant quatre roquettes. Une cible dans la région de Hama al-Tugur, à l'est de Beit Hanoun dans le nord de la bande de Gaza, a également été attaquée. En outre, des roquettes ont été tirées sur une autre cible à l'est de Beit Hanoun.

    Safa rapporte que des combattants du Hamas ont tiré des canons antiaériens sur des avions israéliens.

    S'exprimant depuis Washington, le Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré qu'il tenait le Hamas responsable de tout trouble à partir de l'enclave palestinienne. "Comme je l'ai déjà dit, nos actions à Gaza serviront nos intérêts", a-t-il affirmé aux journalistes. "En ce qui me concerne, l'adresse (des responsables) a été et reste celle du Hamas".

    Samedi soir, des heurts ont éclaté entre l'armée israélienne et des Palestiniens répondant à l'appel de plusieurs groupes à Gaza pour protester notamment contre le blocus imposé depuis près de 15 ans par Israël sur l'enclave palestinienne. L'armée a eu recours à des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes tandis que des manifestants brûlaient des pneus, selon un journaliste de l'AFP. Selon le ministère gazaoui de la Santé, 11 Palestiniens ont été blessés lors de ces affrontements, dont trois par des tirs à balles réelles.

    De leur côté, les pompiers israéliens ont rapporté que des ballons incendiaires lancés depuis Gaza avaient déclenché des feux de brousse en Israël.

     

  • Gaza/Israël : Rapport de situation du jeudi 20 mai - Vidéocam de Gaza

    Imprimer

    Entre 19H le 19 et 07H le 20 mai, 70 roquettes tirées depuis Gaza
    Entre 19h00 le 19 mai et 07h00 le 20 mai, environ 70 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien. Une dizaine de ces missiles (environ 14%) sont tombés dans le secteur.
    90% des missiles ont été interceptés par les systèmes de défense antimissile Iron Dome.
    Notez qu'à partir de 1 heure du matin, pas un seul bombardement du territoire israélien depuis la bande de Gaza n'a été enregistré.
    Depuis le début des affrontements (10 mai), environ 4070 roquettes ont été tirées de Gaza vers le territoire israélien, dont 610 (15%) sont retombées sur le territoire du secteur.
    Environ 90% des missiles volant dans les zones résidentielles ont été interceptés par les systèmes de défense antimissile Iron Dome.

    Minute par minute
    20H06 : Au cours des 12 dernières heures, 299 roquettes ont été tirées sur Israël à partir de Gaza
    Selon le service de presse des Forces de défense israéliennes, entre 07h00 et 19h00, les militants palestiniens de la bande de Gaza ont tiré 299 missiles de différentes portées sur Israël.
    90% des missiles volant dans la zone bâtie ont été interceptés par le système de défense antimissile Iron Dome.
    En outre, 42 roquettes tirées vers Israël ont explosé à l'intérieur de la bande de Gaza.

    19H43 : Une roquette frappe une maison à Hof Ashkelon
    Une roquette tirée de la bande de Gaza vers le territoire israélien a touché un immeuble résidentiel dans l'une des localités du conseil régional de Hof Ashkelon.
    Aucun des résidents n'a été blessé. La maison a subi des dommages.

    19H37 : incendie dans les gorges de Besor dans le Néguev à la suite d'une explosion d'une roquette
    Un violent incendie s'est déclaré dans l'oued Besor dans le Néguev, après la chute d'une roquette tirée depuis la bande de Gaza.
    Quatre escouades de pompiers sont engagées pour éteindre l'incendie. Ils ont reçu l'appui des brigades d'incendie de l'administration des parcs.
    Les pompiers tentent d'empêcher la propagation du feu dans le parc Eshkol.

    18H59 : Tsahal frappe deux tunnels offensifs du Hamas
    Des avions de Tsahal ont attaqué deux tunnels offensifs duHamas dans la bande de Gaza.
    Selon le service de presse de l'armée, les frappes ont été menées dans les zones de Beit Lahiya et d'Al-Muazi.

    Smotrich Bezaiel.jpeg18H48 : "Si Jérusalem est mentionnée dans l'accord de cessez-le-feu, Netanyahu peut oublier le gouvernement", menace Smotrich, chef du parti Zionut Datit
    Le chef du parti Zionut Datit, Bezalel Smotrich, a publié sur Twitter un avertissement au Premier ministre Benjamin Netanyahu concernant le prochain accord de cessez-le-feu.
    "Je ne suis pas membre de la coalition et je ne suis pas membre du cabinet militaro-politique. Je n'ai aucune idée du contenu des négociations. Cependant, si, Dieu nous en préserve, l'accord de cessez-le-feu évoquait Jérusalem, au moins d'une manière ou d'une autre, directement ou indirectement, vous pouvez oublier de former un gouvernement », déclare Smotrich.

    18H42 : L'armée israélienne détruit un lance-missiles antichar à Beit Lahiya
    Le service de presse de Tsahal rapporte que les Forces de défense israéliennes ont détruit un lance-missiles antichar Kornet à Beit Lahiya.
    Ce lance-missiles (ATGM) avait tiré, jeudi matin, une roquette sur un bus près du checkpoint d'Erez, blessant légèrement un soldat qui se trouvait à proximité.
    Ce n'est pas la première attaque d'un lance-missiles antichar Kornet depuis le début des affrontements. Les militants palestiniens utilisent ces missiles pour tirer sur des véhicules militaires et civils. Un tir d'ATGM a tué un militaire et en a blessé un autre gravement.


    forward_2.gif18H25 : Selon le journal Globs: Israël demande le transfert de la responsabilité de Gaza à la communauté internationale
    Le journal Globs rapporte, citant une source israélienne de haut rang, qu'au cours des pourparlers en coulisse en cours ces jours-ci, Israël a clairement indiqué qu'il n'était pas prêt à tolérer la restauration de l'arsenal de missiles du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza. En outre, Israël ne tolérera aucun tir d'aucune sorte sur son territoire.
    En outre, les négociateurs israéliens ont déclaré que si le monde ne voulait pas voir de nouvelles attaques contre la bande de Gaza, un transfert progressif de la responsabilité du secteur à la communauté internationale devrait commencer.
    Israël entend un transfert de responsabilité à la fois civile et militaire, puisque, selon Tel Aviv "le Hamas a clairement démontré son illégitimité et son incapacité en tant qu'administration civile".

    forward_2.gif18H23 : Selon al-Jazeera, Israël aurait informé l'Égypte avoir l'intention de mettre fin à l'opération à Gaza
    Selon la chaîne de télévision Al-Jazeera, Israël a officiellement informé les médiateurs égyptiens de son intention de mettre fin à "l'opération antiterroriste Wall Guardian" dans la bande de Gaza. Plus tard, l'information a été relayée par la société de télévision BBC.
    Le Hamas a déclaré qu'un cessez-le-feu devrait entrer en vigueur le vendredi 21 mai.
    Rappelons qu'une réunion du cabinet militaro-politique israélien doit débuter à 19 heures.
    Entre-temps, les attaques à la roquette sur le territoire israélien ne se sont pas arrêtées depuis plusieurs heures.

    18H01 : Attaque à la roquette sur Ashdod et Ashkelon
    À 18 h 01, les alarmes «Enfer de Tseva», avertissant d'attaques à la roquette sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza, ont recommencé à retentir à Ashdod et Ashkelon.

    17H33 : Eshkol demande aux habitants de ne pas quitter les locaux protégés
    Les dirigeants du Conseil régional d'Eshkol à la frontière avec la bande de Gaza ont demandé aux habitants des localités situées à une distance de quatre kilomètres de la frontière de ne pas quitter les locaux protégés.
    L'ordre a été émis dans le cadre d'un possible bombardement au mortier de la zone.
    Le service de presse de Tsahal informe que l'ordre est valable jusqu'à réception de nouvelles instructions du service logistique.
    1865439.jpeg

    17H24 : Attaques à la roquette contre Sderot et d'autres localités frontalières
    Les sirènes d'alarme ont rugi dans les colonies proches de la frontière avec la bande de Gaza. Les arlarme avertissant des attaques à la roquette, ne cessent pratiquement pas de retentir.
    Après le bombardement d'Ashdod, d'Ashkelon et des environs, les sirènes «Tseva adom» ont recommencé à retentir à Sderot et dans les localités à la frontière.

    17H13 : Attaque à la roquette sur Ashdod, Ashkelon et les environs
    A 17: 13-17: 15 les sirènes "Enfer de Tseva" ont de nouveau été entendues à Ashdod, Ashkelon et dans les environs.
    1865404.jpeg

    16H41 : Encore les sirènes "Enfer de Tseva" à Ashkelon, Netivot et dans les régions limitrophes de Gaza
    À 16: 41-16: 43 les sirènes ont retenti à Ashkelon et dans la zone industrielle au sud d'Ashkelon. Des lancements de missiles depuis la bande de Gaza ont été enregistrés.
    A 16: 44-16: 45 "Tseva adom" au checkpoint "Erez" et dans les colonies frontalières.
    A 16: 55-17: 00 "Tseva adom" à Netivot et dans d'autres localités du Néguev occidental.

    16H Attaque à la roquette sur Ashdod, Néguev et Sderot
    A 16h00, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Ashdod et dans de nombreuses localités du Néguev.
    Des fragments d'un missile abattu ou des fragments d'un antimissile sont tombés sur la localité d'Ashdod.
    A 16: 04-16: 05 "Tseva adom" dans les colonies limitrophes de Gaza.
    À 16h13, des tirs de roquettes sur Sderot et ses environs.

    15H25 Les attaques à la roquette contre Beer Sheva se poursuivent
    De 15H25 à 15H27 les sirènes "enfer de Tseva" ont de nouveau été entendues dans diverses régions de Beer Sheva et dans d'autres régions du Néguev. Des lancements de missiles depuis Gaza ont été enregistrés. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    De 15H31 à 15H32 sirènes à nouveau à Beer Sheva.
    Deux missiles sont tombés à Beer Sheva, causant des dommages importants aux bâtiments et aux véhicules.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes n'a été rapportée.

    15H10 Attaque à la roquette sur Beer Sheva et ses environs
    De 15H10 à 15H12 les sirènes "Enfer de Tseva" ont été entendues dans divers quartiers de Beer Sheva et des environs. Des lancements de missiles depuis Gaza ont été enregistrés. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    Le système de défense antimissile a abattu six ou sept missiles.
    Pas d'information sur d'éventuelles victimes.

    15H13 L'armée israélienne attaque à nouveau des tunnels dans le nord de la bande de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu’un tunnel a été détruit près de Beit Hanoun dans le nord de la bande de Gaza par une frappe des FDI.
    Il a ensuite été précisé que deux tunnels «offensifs» en construction des militants du Hamas ont été attaqués

    14H58 Tsahal continue de frapper des cibles dans la bande de Gaza
    Le centre d'information palestinien du Hamas rapporte que l'armée israélienne continue de frapper des cibles dans la bande de Gaza. Des cibles à l'est de Khan Yunes ont été attaquées, dans le sud du secteur, à Beit Lahiya, dans le nord du secteur, un coup a été porté sur une maison près du carrefour de Shajaya, à l'est de la ville de Gaza.
    Tsahal n'a pas signalé de frappes contre des cibles à Gaza au cours de la dernière heure et demie. Mais l'armée confirme que les attaques contre les "terroristes" dans le secteur se poursuivent.

    14H58 Ashkelon et ses environs ont subi une nouvelle salve de roquettes - une roquette frappe une maison
    De 14H58 à 15H03, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Ashkelon et dans les environs avertissant de lancements de missiles depuis Gaza. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé. Plusieurs missiles ont été abattus.
    Au moins une roquette est tombée dans un quartier résidentiel d'Ashkelon.
    Une personne a été blessée lorsqu'une roquette a frappé une maison. La victime a 26 ans et a été transportée à l'hôpital de Barzilai dans un état léger à modéré.


    13H29 : L'armée israélienne a attaqué cinq lance-roquettes à Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que cinq lance-roquettes ont été attaqués dans la bande de Gaza au cours de l’heure écoulée. 

    13H08 : Beer Sheva et ses environs bombardés
    À 13: 08-13: 10 sirènes "Enfer de Tseva" ont été entendues à Beer Sheva et dans les environs annonçant des lancements de missiles depuis Gaza. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    Trois roquettes ont été abattues. L'une est tombé dans une zone dégagée.

    12H25 Tirs sur Le Néguev et les zones frontalières
    A 12: 25-12: 26, bombardement de plusieurs zones du Néguev, où se trouvent des bases militaires et des villages bédouins. Des explosions ont été signalées entre Ofakim et Beersheva.
    À 12h30-12h34 bombardements de Nahal Oz et des zones industrielles au sud d'Ashkelon.
    A 12h44, Sufa, Holit, Sde Abraham, Nir Yitzhak, Pri Gan sont sous le feu.
    À 12h54, alarme à Holit.

    11H55 : Sirènes d'alarme à Netivot et dans les environs, ainsi qu'à proximité de la frontière de Gaza
    À 11: 54-12: 00, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Netivot et dans les environs annonçant un lancement de missiles depuis Gaza. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    A 12h00 "Enfer de Tseva" à Tseelim, et à Shuval. 
    A 12h14 sirènes à Nativ ha-Asara et à 12h18 à Ein ha-Shlosha.

    11H33 L'armée israélienne a détruit un centre de commandement et un tunnel des militants à Gaza.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que l'armée de l'air israélienne a détruit un tunnel des militants palestiniens dans la région de Beit Hanoun, ainsi que deux sites de lancement de missiles souterrains à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza.
    Ces lance-roquettes ont, entre autres, été utilisés par les millitants pour bombarder Tel-Aviv et d’autres régions du centre d’Israël.
    Les FDI ont détruit un centre de contrôle du Hamas.


    11H Poursuite des bombardements sur les zones frontalières de Gaza
    Après 11 heures, les attaques à la roquette depuis Gaza se sont poursuivies vers les zones frontalières israéliennes. Les bombardements ont repris il y a environ une heure et demie. Des dizaines de roquettes et d'obus de mortier ont été tirés depuis Gaza.
    Le bombardement a été pratiquement ininterrompu de 11 h à 11 h 45.
    La direction arrière appelle les habitants des villages frontaliers à ne pas quitter les abris anti-bombes.

    10H54 : L'armée israélienne a détruit un lance-roquettes sur une terrasse toiture au nord de la ville de Gaza.

    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu'il y a quelque temps, une frappe aérienne a détruit un lance-roquettes situé sur le toit d'un immeuble résidentiel du camp de réfugiés de Shati (banlieue nord-ouest de la ville de Gaza).


    10H10 ; Les attaques à la roquette depuis Gaza se poursuivent près de la zone frontalière
    À 10: 10-10: 12, les sirènes d'alarme ont retenti à Zikim, Nativ ha-Asara, Karmia et dans la zone industrielle sud d'Ashkelon.
    A 10h17, sirènes à Nativ Ha-Asara.
    A 10h19, Sirènes à Kisufim, Nirim, Ein Ha-Shlosha.
    A 10h21, alarme à Nativ HaAsara.
    À 10 h 23, le point de contrôle de Kerem Shalom a été visé par des roquettes.

    10H03  L'armée israélienne attaque des dépôts d'armes dans le sud de la bande de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que le matin du 20 mai, l'armée de l'air israélienne a attaqué dans la région de Khan Younes, au sud de la bande de Gaza, deux maisons de commandants du Hamas, qui abritaient des dépôts d'armes.
    Les cibles ont toutes les deux été atteintes par des coups au but.

    10H00 ; Les militants palestiniens tirent une roquette Kornet sur un bus près de la frontière de Gaza, blessant un soldat
    Vers 10 heures du matin, le jeudi 20 mai, des militants palestiniens ont tiré un missile antichar Kornet sur un bus au nord de la frontière de Gaza, a rapporté Radio Can Bet. Selon les données préliminaires, un soldat a été légèrement blessé.
    Le service de presse de Tsahal a déclaré que le missile avait plutôt été tiré sur un "parking vide" près du poste de contrôle d'Erez et qu'un soldat à proximité avait été légèrement blessé par des éclats.
    De leur côté, les brigades Ezzedine al-Qassam affirment qu'ils ont bien tiré sur un bus transportant des soldats israéliens près de la base "Zikim" dans le nord de la bande de Gaza.
    Al-Qassam a déclaré dans un communiqué avoir "bombardé les environs de l'autobus qui a été ciblé par les éclats de l'explosion.
    C'est la troisième fois que des véhicules israéliens sont pris pour cible aux frontières de la bande de Gaza.
    israelibus_0.jpeg

    De 09H51  Tsahal publie une vidéo de la destruction d'un lance-roquettes multiples à Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu'un avion de l'armée de l'air israélienne a attaqué à Khan Younes, dans le sud de la bande de Gaza, un lance-roquettes multiples, empêchant une nouvelle série de tirs de roquettes sur le territoire israélien.
    À en juger par les explosions répétées, les missiles ont explosé après l'attaque.


    09H28 Sirènes d'alarme près de la frontière avec Gaza
    À 9 h 28, les sirènes Enfer de Tseva, avertissant d'une attaque à la roquette, a retenti dans les villages de Nirim et Ein Ha-Shlosha, près de la frontière avec la bande de Gaza.
    Des roquettes ont effectivement explosé dans une zone dégagée. Aucune victime ni dommage n'a été signalé.
    Il s'agit du premier bombardement après plus de huit heures d'accalmie.
    1864659.jpeg

    09H23 Le comité des travailleurs de Hevrat Hashmal a annoncé qu'il ne réparera pas les lignes électriques fournissant Gaza endommagées par les missiles
    Le comité des travailleurs de la Compagnie israélienne d'électricité (Hevrat Hashmal) a annoncé qu'il ne réparera pas les lignes à haute tension endommagées par les missiles destinées à alimenter la bande de Gaza tant que le Hamas, qui contrôle le secteur, ne rendra pas les restes de soldats israéliens morts. et les citoyens israéliens  en sa possession
    La direction de l'entreprise a déclaré que Hevrat Hashmal souhaite que ses fils rentrent chez eux le plus tôt possible, mais qu'il s'agit d'une agence gouvernementale, agissant conformément aux exigences de la loi, et que l'électricité est une denrée vitale qui doit rester hors de conflit.
    Les lignes électriques par lesquelles la bande de Gaza reçoit une partie importante de l'électricité qu'elle consomme ont été endommagées par des attaques à la roquette depuis la bande de Gaza.

    06H49 : L'armée israélienne a de nouveau attaqué le métro du Hamas et d'autres cibles dans la bande de Gaza.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes annonce que les FDI continueront de frapper les infrastructures souterraines ("métro") du Hamas , dans la bande de Gaza dans la nuit du 20 mai.
    L'armée israélienne déclare que des dizaines de cibles souterraines ont été attaquées dans tout le secteur. Et ces attaques continuent.
    En outre, les FDI ont attaqué de nuit l'infrastructure militaire du Hamas au domicile du commandant du bataillon du nord de Khan Younes Ali Abu Zarka, des installations de production d'armes et des sites de lancement de missiles (souterrains et en surface).