Beit Hanoun

  • Gaza : Un "drone espion" israélien abattu dans le nord de la bande de Gaza

    Imprimer

    L'agence de presse palestinienne indépendante "Ma'an" a déclaré que des combattants palestiniens avaient réussi, dimanche soir, à abattre un "drone espion israélien" au niveau du checkpoint de Beit Hanoun Erez dans le nord de la bande de Gaza et à le "transporter vers un Endroit sûr.

    Les militants palestiniens ont publié des photos du drone sur les réseaux sociaux.

    Le 18 janvier, des avions de combat israéliens ont bombardé l'est de Rafah, dans le sud de la bande de Gaz

    Lien permanent Catégories : Beit Hanoun, GAZA 0 commentaire
  • Gaza : Explosion à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza; 36 blessés

    Imprimer

    Samedi 23 janvier, une explosion s'est produite au matin dans un immeuble résidentiel de la ville de Beit Hanoun, située au nord de la bande de Gaza, a rapporté l'agence palestinienne Safa .
     
    L'explosion a blessé 36 personnes. Toutes ont été emmenées par les équipes du Croissant-Rouge à l'hôpital. L'état des victimes est considéré par les médecins entre modéré et léger.
     
    Un stockage d'armes dans des bâtiments résidentiels est à l'origine de l'explosion.
     
    Au moins six bâtiments situés à proximité immédiate de la maison où l'explosion s'est produite ont été gravement endommagés. 15 à 20 autres ont été légèrement endommagés par l'explosion.
     
    Le ministère de l'Intérieur de l'administration du Hamas opérant dans la bande de Gaza a ordonné une enquête sur l'incident. 
     
    Un porte-parole du service de presse de Tsahal en arabe, le lieutenant-colonel Avihai Adrai, a commenté l'incident dans son mini-blog sur Twitter, notant que "l'explosion était le résultat d'armes stockées dans les maisons de civils". Il a rappelé que de nombreux immeubles résidentiels de la bande de Gaza ont été transformés par  en dépôts d'armes, de munitions et de missiles par les organisations palestiniennes "Les civils doivent payer pour cela", a souligné Adrai.
     

    Lien permanent Catégories : Beit Hanoun, GAZA, HAMAS 0 commentaire
  • Israël : Tirs de roquettes en provenance de Gaza

    Imprimer

    Vers 20h30, les habitants du kibboutz Nahal Oz ont entendu une explosion semblable à la chute d'une roquette. Le système d'alarme "Enver de Tseval" n'a pas fonctionné.
     
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a confirmé qu'un lancement de roquettes depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien avait été enregistré. Comme il n'y avait aucune menace de chute de missile sur le kibboutz, l'alerte n'a été envoyée que par l'application mobile aux personnes qui pouvaient se trouver dans la zone de chute du missile.
     
    Il n'y a pas eu de rapports sur des victimes ou des dommages matériels.
     
    Comme il est certain que l'armée israélienne va mener des action de représailles, des sources dans la bande de Gaza ont indiqué que le Hamas et le Jihad islamique avaient aussitôt évacué leurs militants des postes d'observation et des installations militaires.
     
    Un précédent tir de roquettes depuis Gaza a eu lieu dans la nuit du 18 janvier. Deux roquettes tirées depuis la partie nord de la bande de Gaza étaient tombées dans la mer près d'Ashdod. L'armée pensait qu'il s'agissait du tir accidentel d'une roquette provoqué par la foudre.
     
    22h30 : représailles israéliennes
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté qu'en réponse aux attaques à la roquette depuis la bande de Gaza, des chars de Tsahal ont tiré sur des cibles du Hamas.
     
    Les médias palestiniens écrivent que des obus d'artillerie ont été tirés sur des cibles dans le sud, le centre et le nord de la bande de Gaza. À plusieurs reprises, les obus auraient frappé des bâtiments, causant des dégâts. Des explosions de forte puissance ont également été signalées, qui seraient apparemment le résultat d'obus frappant des munitions et des dépôts d'armes.
     
    Selon Safa , des tours d'observation du Hamas ont été visées dans la région de Jur al-Dik, à l'est de la ville de Gaza, et à l'est de Beit Hanoun au nord du secteur.

  • Gaza/Israël : Le territoire israélien visé par un tir de roquette de Gaza

    Imprimer

    Vendredi 21 août, à 21h30, des sirènes d'alarme annonçant une éventuelle attaque à la roquette ont retenti à Sderot et dans plusieurs colonies à la frontière avec la bande de Gaza.

    Dix minutes plus tard, le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté qu'un seul lancement de roquettes depuis la bande de Gaza avait été enregistré. Le missile a été abattu par le système de défense antimissile Iron Dome.

    Plus tôt vendredi, le ministre de la Défense Beni Gantz et le chef d'état-major des FDI, Aviv Kochavi, ont discuté de la situation dans le sud d'Israël. Il a été décidé de prendre des mesures pour mieux se préparer à une éventuelle escalade des tensions dans la région - en particulier, à un scénario dans lequel les combattants palestiniens lanceraient dans quelques jours des centaines de roquettes en direction des colonies israéliennes dans le sud du pays.