al-Arouri Saleh

  • Cisjordanie : Le Shin Beth arrête plus de 50 membres du Hamas palestinien

    Imprimer

    Les services de sécurité israéliens ont annoncé, lundi 22 novembre 2021, avoir démantelé ces dernières semaines une cellule composée de plus de 50 membres du mouvement islamique palestinien Hamas en Cisjordanie, qui préparait des attaques anti-israéliennes. Cette annonce du service de sécurité intérieure Shin Beth est intervenue au lendemain d'une attaque perpétrée à Jérusalem par un membre du Hamas, qui a coûté la vie à un Israélien et blessé quatre personnes. L'assaillant a été abattu.

    Le Hamas, au pouvoir dans l'enclave palestinienne de Gaza sous blocus israélien, est un ennemi juré d'Israël qui le considère comme une "organisation terroriste".

    Plus de 50 membres du Hamas impliqués dans des activités de la cellule ont été arrêtés, a indiqué le Shin Beth dans un communiqué, affirmant avoir saisi des sommes d'argent, des armes et du matériel pour fabriquer des explosifs. 

    Active en Cisjordanie, la "cellule terroriste du Hamas" était "dirigée par des responsables du mouvement à l'étranger" et s'apprêtait à commettre des attentats à Jérusalem, en Cisjordanie et en Israël, selon la même source. Le Shin Beth a affirmé avoir mené cette opération en coopération avec l'armée et la police israéliennes.

    Selon le communiqué, l'une des personnes arrêtées est Hijazi Qawasmeh, membre du Hamas à Hébron en Cisjordanie. Il est soupçonné d'avoir reçu des sommes d'argent importantes à l'étranger pour mettre sur pied la cellule et obtenu la promesse de recevoir un million de dollars pour enlever un Israélien, toujours d'après le Shin Beth.

    "Les activités (de la cellule) ont été financées par de hauts responsables du Hamas, notamment Saleh al-Arouri (...) à la tête d'un groupe qui agit de l'étranger pour développer les activités du Hamas en Cisjordanie et à Jérusalem", a assuré le Shin Beth.

    Le Hamas et Israël se sont affrontés dans quatre guerres (2008, 2012, 2014 et 2021).