Ain Juhaish (province de Ninive)

  • Irak : Opération de sécurité contre l'Etat islamique à l'ouest de Mossoul

    Imprimer

    Lundi 26 avril 2021, la 16ème division de l'armée irakienne a lancé une opération de sécurité dans la région d'Ain Juhaish, au sud-ouest de Mossoul, à la recherche des cellules de l'Etat islamique".

    L'opération a abouti à l'arrestation d'une personne recherchée conformément à la loi anti-terroriste irakienne et à la découverte de restes de matériel de guerre. L'opération se poursuit sur plusieurs axes.

    Tensions sécuritaires 
    La région d'Ain Juhaish était le théâtre de tensions sécuritaires continues et les forces armées irakiennes mènent des opérations de sécurité régulières dans cette zone.

    Au cours des derniers mois, le Service antiterroriste irakien a annoncé avoir éliminé 21 "terroristes" lors d'une frappe aérienne dans la région. En décembre dernier plus de 40 djihadistes avaient déjà été tués lors d'opérations terrestres et aériennes.

    Attaques de l'Etat islamique
    Les forces de sécurité ont récemment mené des opérations à grande échelle à la poursuite des restes de l'Etat islamique dans diverses régions, en particulier dans la province de Ninive, dont la ville de Mossoul, a été un centre important de l'organisation islamiste pendant plusieurs années avant d'être expulsé de celle-ci par l'armée irakienne, les forces antiterroristes et la coalition internationale dirigée par les États-Unis.

    Les forces irakiennes ont lancé des opérations terrestres, avec une couverture aérienne de la coalition, dans les montagnes de Qarah Jog et dans les zones accidentées où les combattants de l'Etat islamique se cachaient et d'où ils ont lancé le mois dernier des attaques contre des secteurs de la ville de Mossoul, à Makhmour et dans la plaine de Ninive.

  • Irak : 42 membres de l'Etat islamique tués lors d'une opération de l'armée dans la province de Ninive

    Imprimer

    L'armée irakienne a annoncé, dimanche 13 décembre, avoir éliminé 42 membres de l'Etat islamique lors d'un raid de deux jours soutenu par des avions de la coalition internationale dans le gouvernorat de Ninive, au nord du pays.

    L'information a été donnée par le porte-parole du commandant en chef des forces armées irakiennes, le général de division Yahya Rasul.

    Rasoul a déclaré que les forces du service antiterroriste avaient lancé une campagne de ratissage baptisée "torrent de ratissage '' à la poursuite des restes de l'Etat islamique dans la région d'Ain Juhaish, au sud de Ninive, sur ordre du Premier ministre Mustafa Al-Kazemi.

    Les affrontements avec les jihadistes de Daech ont duré deux jours et se sont soldés par la mort de 42 membres de l'Etat islamique, parmi lesquels plusieurs dirigeants de l'organisation en charge de la province de  Ninive, dont l'un était surnommé "Baraa".

    Il a expliqué que "l'opération a été lancée avec le soutien aérien de l'aviation de l'armée irakienne et de l'aviation de la coalition internationale", sans détails sur l'identité et le nombre des forces participantes.

    Depuis le début de cette année, les forces iraquiennes ont intensifié leurs opérations de ratissage et de raids à la poursuite des restes de l '«État islamique» pour faire face à l'augmentation des attaques des jihadistes, en particulier dans le «Triangle de la mort» entre les gouvernorats de Kirkouk, Salah al-Din (nord) et Diyala (est).

    En 2017, l'Irak avait déclaré la victoire totale sur l'Etat islamique après avoir récupéré toutes ses terres occupées à l'été 2014 par l'Etat islamique et qui étaient estimées à environ un tiers de la superficie du pays.

    Cependant, l'organisation terroriste maintient toujours des cellules dormantes dans de vastes zones en Irak et lance des attaques de plus en plus fréquentes.