Ahfad an-Nassar

  • Gaza/Israël : Les « émeutes nocturnes » se poursuivent à la barrière frontalière

    Imprimer

    Des dizaines de jeunes Palestiniens se sont rassemblés près de la barrière frontalière, mercredi soir 1er septembre 2021, portant des torches et des pneus en caoutchouc en feu, tandis que l'armée israélienne les confrontait avec des fusées éclairantes, en plus d'un barrage de grenades lacrymogènes pour les disperser.

    Il s'agit de la cinquième manifestation baptisée « confusion nocturne »  organisée par des groupes de jeunes près de la frontière de Gaza avec Israël. Ils lancent des bombes assourdissantes et incendient des pneus, dans le but de perturber l'armée israélienne et les habitants des colonies adjacentes à la frontière. Le but de ces manifestations est de protester contre le maintien du blocus de Gaza.

    Le groupe Ahfad an-Nassar, basé à Gaza, a publié une vidéo de ses membres lançant des engins explosifs à la frontière avec Israël lors de la dernière manifestation.

    Ces manifestations ont commencé samedi 28 août et sont organisées alternativement dans les différents gouvernorats de la Bande. Les organisateurs prévoient d'organiser de vastes manifestations nocturnes jeudi 2 septembre, dans tous les gouvernorats simultanément.

    3 manifestants blessés
    Trois Palestiniens ont été blessés, mercredi soir 1er septembre 2021, lors de la manifestation de « confusion nocturne » près de la barrière frontalière à l'est de Rafah dans le sud de la bande de Gaza.

    Le ministère palestinien de la Santé, dirigé par le Hamas à Gaza, a déclaré que « 3 civils avaient été blessés à l'est de Rafah. Deux d'entre eux ont été légèrement blessés, l'un par une balle de caoutchouc, l'autre par des éclats d'obus, et le troisième a été légèrement blessé par une grenade lacrymogène reçue directement dans le bassin."