Agence nationale de renseignement et de sécurité [

  • Somalie : Au moins 48 morts dans une double attaque mercredi soir dans le centre du pays

    Imprimer

    Deux attaques survenues mercredi soir 23 mars 2022 à Beledweyne, une localité du centre de la Somalie, ont tué au moins 48 personnes, a déclaré jeudi à l'AFP un responsable de la police locale. Les deux attaques ont été revendiquées par le mouvement islamique Shebab.

    "Nous pouvons confirmer pour l'instant que 48 personnes ont été tuées et 108 autres blessées dans les deux explosions", a déclaré Ali Gudlawe Hussein, gouverneur de l'État de Hirshabelle, ajoutant que les secouristes avaient trouvé des corps ensevelis sous des débris. "Nous exhortons (les citoyens) à être très vigilants, nous ordonnons à toutes les agences sécuritaires de renforcer la sécurité", a-t-il dit.

    Amina Mohamed Abdi.jpegLa première attaque a tué deux députés sortants, dont Amina Mohamed Abdi, qui faisait campagne pour sa réélection, ainsi que "plusieurs" de ses gardes. La deuxième a eu lieu peu de temps après devant l'hôpital, où des voitures éventrées étaient visibles jeudi. Les islamistes shebab ont revendiqué les attaques, affirmant avoir visé des "hommes politiques concourant pour les élections" en cours.

    Amina Mohamed Abdi  était très critique du président Farmajo et avait fait campagne pour faire la lumière sur l'assassinat de Ikran Tahlil, un agent féminin des services de renseignement somaliens NISA tuée au sein de l'agence. 

    Les attentats ont eu lieu quelques heures après une attaque des islamistes Al Shabab à Mogadiscio qui a tué 6 personnes. 

  • Somalie : Une femme kamikaze tue un officier de renseignement à Mogadiscio

    Imprimer

    Une femme kamikaze a tué un haut responsable des services de renseignement en se faisant exploser à Mogadiscio jeudi 1er octobre, a déclaré un officier de police. L'attentat est attribué aux djihadistes Shabaab.

    La femme a fait exploser une bombe attachée à sa taille au carrefour de la Mer Noire, visant des agents en civil travaillant pour l'Agence nationale de renseignement et de sécurité [NISA]. Le commandant de l'unité a été tué.

    Al Shabaab a revendiqué l'attentat, affirmant que la femme avait tué le chef des services de renseignement du district d'Howlwadag, dont le nom n'a été identifié que par Ano-gel, ainsi que deux des gardes de sécurité présents sur les lieux.

    Mogadiscio a connu un nombre croissant d'attentats suicides ces dernières années

    Le 24 juillet 2020, une femme aveugle a tué le maire de Mogadiscio, Abdirahman Yarisow, et d'autres hauts fonctionnaires lors d'un attentat au siège du gouvernement de la ville.

    C'était la première fois qu'Al-Shabaab utilisait une personne handicapée comme kamikaze, et l'enquête a révélé que la kamikaze avait utilisé son handicap pour passer la sécurité et atteindre les bureaux du maire.

    Le groupe militant islamiste Al-Shabaab, lié à Al-Qaïda, qui vise à renverser le gouvernement somalien soutenu par l'ONU et à imposer la sharia, a perdu du terrain, y compris la capitale en 2011 et subit de fortes pressions de la part des forces de sécurité sur plusieurs fronts.