aéroport de Qamishli

  • Syrie : L'armée russe déploie d'importants renforts sur l'aéroport de Qamishli (nord est syrien)

    Imprimer

    Jeudi 10 septembre, les forces russes ont déployé des renforts sur l'aéroport de Qamishli, dans le nord-est de la Syrie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

    La ville de Qamishli, située juste à la frontière avec la Turquie, est contrôlée conjointement par les forces gouvernementales syriennes et les Forces Démocratiques Syriennes dirigées une coalition de groupes rebelles majoritairement kurdes et appuyés par l'armée américaine.

    "Les forces russes ont amené, par l'autoroute internationale M4, 50 camions chargés de véhicules blindés, d'armes, de munitions et de matériel logistique sur l'aéroport de Qamishli", indique l'OSDH dans un rapport.

    Il y a deux jours, l'OSDH a signalé que la Russie avait également déployé des équipements, des armes et du matériel logistique par voie aérienne sur l'aéroport de Qamishli.

    L'année dernière, plusieurs sources ont affirmé que la Russie envisageait d'établir une base à l'aéroport de Qamishli, similaire à celle de Hmeimim sur la côte syrienne. Cependant, la présence militaire russe dans l'aéroport était restée limitée à quelques hélicoptères et à un système de défense aérienne.

    Les renforts récemment déployés sur l'aéroport de Qamishli sont destinés à soutenir les opérations de la police militaire russe dans le nord-est de la Syrie. Moscou s'efforce de renforcer son influence dans la région en coopération avec Damas et les FDS. L'objectif est clairement de servir de rempart face à une éventuelle offensive turque dans cette région.